27/03/2016

Sauver l'amour

Quand tout devient haïssable, que l'Autre projette sa violence sur tes proches, tes amis, tes connaissances, tes compatriotes, ne laisse pas la montée du venin t'envahir à ton tour. Quand le monde ignore ta parole, te bafoue, pire encore, te rejette et t'expulse sans même te dire les raisons de son rejet, cherche la lumière, dirige-toi vers l'humus nouveau, celui qui va faire monter la sève du fond de ton coeur jusqu'au sommet des arbres pour gazouiller avec les oiseaux.

Si tout te paraît trop noir, que tu ne récoltes pas le blé promis, ne t'inquiète pas. Le blé sera encore plus beau, chaud, et sensuel quand il t'offrira sa saveur, ses odeurs, ses courbes ondoyantes, sa chevelure en épi, et son pain quotidien pour tes poèmes dispersés aux quatre coins de la planète.

Tu as tout en toi, l'amour pour grandir, mais la haine aussi pour détruire. Si tu cèdes à la haine, tu connaîtras peut.être la vengeance mais jamais la félicité. Si tu t'abandonnes à l'amour, tu ne connaîtras pas la déchéance d'humanité mais ton élévation vers un Graal, vers un idéal humain si verdoyant que tu seras aimé des filles les plus charmantes, les plus réconfortantes, les plus délicieuses qui feront de toi leur poète préféré. Une seule femme peut sauver tout l'amour que tu portes, Un seul homme aussi. Et tous les enfants sauvent ton amour car c'est d'abord pour eux, pour leur avenir, que tu portes un message constructeur et non pas destructeur de notre humanité et de notre monde.

Ne t'arrête pas en chemin. Si tu te sens crucifier, si tu l'es réellement par leurs absences, leurs abandons, leurs exclusions, dans la mort et leur indifférence, crée ta propre résurrection permanente et continue ta route jusqu'au bout, jusqu'à la sortie du tunnel et du tombeau pour éclater ta joie de vivre, ton bonheur au grand jour devant leurs yeux ébahis.

Pâques 2016.

P.S. J'ai écris au webmaster pour cette barre d'outil qui n'apparaît plus sur ma page d'édition de blog. J'ai changé d'ordinateur et par conséquent, le problème ne provient pas de mon ordi. En attendant une réponse et une correction, je suis obligé de rester dans la forme des petits caractères, sans image, sans vidéo possible ni même centrage, sous.titre, et variation de mise en page. Désolé pour les désagréments de lecture.

Les commentaires sont fermés.