29/03/2016

Partage de notre pain quotidien et revenu de base minimum

Avec cette initiative dite progressive du revenu minimum pour tous je ressens un malaise au-delà des arguments pro ou anti revenu minimum de base. Je me pose une question d'ordre philosophique et moral à grande échelle.

Nous sommes environ 7 milliards de personnes sur cette planète. Plusieurs dizaines voir centaines de millions de personnes ne mangent pas à leur faim et meurent de malnutrition sur la planète. Des centaines de millions d'autres sont traités pratiquement comme des esclaves et travaillent 15 heures et plus par jour, sept jours sur sept pour une paye de misère et...nous fournir en denrées alimentaires, en vêtements et toutes sortes de bien de consommation dont nous profitons pleinement et à très bas prix.

Alors voilà. Je ne me sens personnellement pas prêt à accepter un revenu minimum de base sans aucun effort de formation et de recherche d'emploi de ma part, sans problèmes personnels qui m'empêcheraient d'exercer une activité productive au sein de la société humaine. Et je ne sens pas plus ce droit, cette exigence, offerte à mes enfants sans que ceux-ci ne se rendent compte de qui produit, à quel coût pour les êtres humains consommateurs qu'ils sont, et à quel prix ils auraient droit au tout confort sans se la gratter aucunement au quotidien alors que d'autres triment à fond pour eux.

Je refuse des privilèges supplémentaires pour nous Occidentaux qui achetons déjà tout à bas coût au détriment de la bonne santé et de la prospérité de pans entiers de population dans le monde. C'est une question d'éthique personnelle et de vision de notre responsabilité en plus de tous les arguments apportés à ce débat contre la mise en place d'un revenu minimum de base pour huit millions d'Helvètes et habitants de notre pays alors que des millions de gens meurent chaque année du manque de tout, du strict minimum d'un toit, d'eau saine et de nourriture suffisante.

Battons-nous d'abord pour améliorer les choses dans le monde en travaillant avec nos moyens personnels de façon modérée ou très active mais avec un seuil minimum de décence humaine.

P.S. Personne ne semble très pressé de me redonner accès à la barre d'outils du blog. J'ai écrit à Mr Mabut ce matin puisque je reste toujours sans réponse du webmaster de 24 Heures... Je vous tiendrai au courant de la suite car je ne comprends pas ce qui se passe et si une ou des personnes cherchent à me faire abandonner mon blog 24 Heures. Qu'ils oublient. Je suis un lutteur et je veux garder le même droit à publier que les autres blogueurs sauf si...une personne ou l'autre tente de m'intimider par d'autres moyens légaux ou illégaux. A ce moment-là, je répondrai en fonction des circonstances et des éventuelles droits de ces personnes à me faire taire. Il n'est pas né celui qui me condamnera à disparaître de la blogosphère en me soumettant de manière piteuse à des personnes masquées dont je ne connais ni le nom ni les qualités pour me porter préjudice d'une façon aussi mesquine. Je ne crois pas à un problème technique involontaire puisque tous les autres blogueurs n'ont pas le même problème qui touche spécifiquement mon blog.

Les commentaires sont fermés.