30/03/2016

L'humour black-out de Charlie Hebdo

C'est reparti pour un grand tour de polémique! Charlie Hebdo se fait descendre en flèche pour sa Une représentant le chanteur belge Stromae qui chante "Papa où t'es?" tandis que des lambeaux de chair, de main, de jambe, d'oeil, entourent la caricature de Stromae.

Et pourquoi donc polémiquer et conchier sur Charlie? La Rédaction n'a-t-elle pas été décimée de la même façon que les victimes des attentats belges? Si Charlie fait de l'humour macabre c'est qu'il connaît mieux que quiconque ce que c'est d'être victime d'un attentat et de s'en sortir par l'humour pour éviter de sombrer dans la plus noire des déprimes.

Alors désolé. Toutes celles et tous ceux qui ne comprendront jamais rien à Charlie Hebdo peuvent vouloir faire sauter Charlie. Charlie résistera envers et contre tous. Charlie sera le dernier à mourir avec la plume et l'humour dans la bouche pour se révolter contre la connerie humaine et la vraie indécence qui est celle de vouloir supprimer son voisin, son frère, sa soeur, juste parce qu'il est différent, juste parce qu'il ou qu'elle ne fait pas les choses comme la société morale (?) le voudrait.

P.S. La saga Boîte à Outils continue. Aucune réponse de personne sur cette disparition de mon tableau de bord pour éditer une nouvelle note. Je pilote un avion blogueur qui n'a plus d'instruments de pilotage si ce n'est un écran qui s'obstine à me montrer que tous les symboles et signes ont disparu. Papa Charlie n'est pourtant pas porté disparu dans le Triangle des Bermudes. Le plus mystérieux c'est que moi et mes ordinateurs n'avons plus de boîte à outil mais que mon frère, sur son ordinateur à lui, a tout ce qu'il faut pour publier une note avec la boîte à outils en fonction...sur ma page publication personnelle. Je ne comprends rien aux ordinateurs mais dites-moi si c'est vraiment possible que mon nouveau pilote informatique Asus puisse faire le même caprice que mon vieux MSI sans intervention humaine extérieure qui aurait envie de m'embêter un petit peu, voir beaucoup...

Boîte à Outils, où t'es?

Commentaires

Les gens sont complètement hystériques et aveuglés par leur émotion.

D'abord, j'ai lu que le père de Stromae était mort il y a 22 ans et que, pour cette raison, Charlie aurait dû s'abstenir. La guerre au Rwanda n'a aucun rapport avec les attentats terroristes d'aujourd'hui et la mort du papa date de près d'un quart de siècle. Quiconque a perdu un parent ou un enfant est auréolé du statut de victime. Même si c'était il y a 20, 30 ou 40 ans.

Je lis ensuite que le papa de Stromae est mort DECOUPE EN MORCEAUX !!!! Ah ben évidemment, fallait le savoir! Et donc, les morceaux de corps sur la couverture de Charlie.... eh oui!!! Ce sont les membres du corps du papa de Stromae! Evident! Ah oui, alors, quel mauvais goût.

Les victimes des attentats ont perdu leurs jambes à Zaaventem. D'autres ont sans doute perdu des bras ou leurs yeux. Oui, c'est tragique. Stromae a fait un tube: Papaoutai. Quand tout le monde cherche ses proches.... où t'es? t'es où?

Il faut vraiment que Charlie accompagne ses dessins d'explications, ils sont trop compliqués, trop difficiles à comprendre. J'aimerais qu'ils fassent une fois une couverture avec un petit chaton avec un ruban rose sur la tête. Il se trouvera certainement des défenseurs des animaux pour crier au scandale.

Écrit par : Arnica | 30/03/2016

Bonjour Arnica. Merci de votre commentaire. Notre société n'est plus du tout celle de l'époque où est née cette liberté extraordinaire de faire de l'humour trash. Aujourd'hui, c'est le trash terrorisme ou le trash porno qui sévit et qui séduit une petite frange d'une jeunesse noyée dans la société de consommation où elle devient une proie facile aux fascismes de tous bords. IL suffit de faire gober à un jeune que quelque chose qui le blesse personnellement c'est le Mal absolu pour que celui-ci s'engouffre dans une guerre sans merci pour la cause. Les infidèles ne sont pas Coran compatible, ils sont le Mal et peuvent être éliminés. Les filles de joie sont pas compatibles avec les liens indéfectibles d'une union fidèle et stable, elles sont le Mal et peuvent être stigmatisées et lapidées par une société qui a toujours de la peine avec "ça", "ça" étant la proposition d'échanger des sensations sexuelles contre argent comptant. Hors, dans la vie de tous les jours, l'indépendance absolue et le détachement matériel n'existe pas. Nous nous faisons des cadeaux, échangeons des renseignements précieux à l'Autre, notre intime au quotidien, l'aidons dans la vie comme notre partenaire nous aide à mieux vivre. Une fille de joie peut tenir le même rôle provisoire si son client ne la regarde pas comme pur objet de sexe et le client peut tenir aussi ce rôle pour elle le temps d'un bon moment passé ensemble. Cela s'appelle une relation humaine et ce n'est pas le Mal. Bien au contraire.

Pour en revenir à Charlie et sa Une, celle-ci ne m'a pas fait rire, elle m'a émue au plus profond de mon être. Je ds merci à Riss d'avoir eu cette inspiration géniale. Comme quoi l'humour, comme le pratiquait Coluche, ce n'est pas seulement du rire, c'est aussi des larmes.

Coluche, c'est quoi ça? Une perruche? J'entends mal. Une cruche? Une cruche qui te fait pisser des larmes de sang avec des rires d'enterrement? Ah non mais ça va pas ça. Faut me faire sauter ça, et vite. Une bonne bombe sur sa gueule à ce type-là. Ah non? T'as une meilleure idée, Marcel? Un putain de camion qui coupe son chemin par inadvertance divine. Dieu! Allah est Grand! Il va accomplir un miracle sans intervention volontaire de ses disciples.

Ls suite de la télé-réalité du Ciel, vous la connaissez. C'est comme ce Donald Trump. S'il devient Président, c'est que les gens auront vu en lui un homme parfait prêt à jouer les dictateurs divins. Mais lui, ce n'est pas le Mal. C'est le milliardaire qui a réussi et qui va donner à tous la possibilité de devenir milliardaire en un claquement de vote. Je glisse mon bulletin de vote dans le vagin électoral et hop, miracle, je suis milliardaire. Yessss! Make Donald Trump Great Again!

Écrit par : pachakmac | 31/03/2016

Les commentaires sont fermés.