31/03/2016

Georges Corm interviewé sur Investigation

A lire par tous ceux et toutes celles qui croient encore possible un avenir pour l'Humanité. Scruter la géopolitique des humains avec un regard d'aigle à l'échelle du centenaire historique vécu par les peuples de la Terre, nos responsabilités, la leur, et tout ce qui pourrait encore changer en bien si nous prenions tous la mesure de nos échecs occidentaux comme orientaux. C'est ici avec en introduction ce passage:

"La culture arabe, avant comme après l’avènement de cette religion (l'islam, ndlr), est d’abord une culture basée sur la poésie profane, et notamment la poésie amoureuse, l’art de la rhétorique, la richesse d’une langue qui a servi de véhicule à une civilisation arabo-islamique (aujourd’hui éteinte, ce que l’on oublie) qui a fait avancer de nombreuses sciences dont la médecine, les mathématiques, l’astronomie, la géographie, aussi bien que la philosophie. L’Islam est aussi une religion qui n’a pas eu de mal à coexister avec d’autres religions partout dans le monde jusqu’à ce que l’instrumentalisation de cette religion devienne un élément majeur de la stratégie de lutte américaine contre l’Union soviétique et que beaucoup de régimes arabes (ainsi que l’Iran) fassent eux aussi la promotion de diverses formes de “radicalisme” islamique ou d’instrumentalisation de cette religion comme moyen de maintien de leur hégémonie sur des populations en quête de leur émancipation et de leurs libertés fondamentales. C’est pourquoi ce livre se veut pour les jeunes générations d’arabes une porte sur l’avenir qui ne peut s’ouvrir sans la connaissance de la vraie richesse du patrimoine et de la culture (2)."

http://www.investigaction.net/Georges-Corm-Parler-de-jihad-dans.html

Les commentaires sont fermés.