07/04/2016

Nuit Debout: révolution ou évolution?

Une évolution c'est la continuité de quelque chose qui est déjà programmé. L'évolution et sa théorie la plus connue est celle de Darwin. Tout est évolution dans la vie mais à l'échelle humaine, une évolution  est une histoire qui suit son cours suite à un départ, un fait.

L'occupation de République est un fait et elle découle, à l'origine de la loi sur le travail en chantier El Khomri. Occuper une place pour revendiquer et aspirer à une autre société dans un désir d'évolution de la société humaine fait partie des luttes révolutionnaires car les pouvoirs en place ne lâcheront pas leurs privilèges et prérogatives juste parce que la jeunesse désire une société plus démocratique, plus juste, plus ouverte, voir même sans frontières entre peuples et continents.

La jeunesse qui participe au mouvement collectif a déjà fait l'expérience de la force répressive. Elle connaît le poids de la contre-révolution conservatrice voir fasciste des forces d'extrême-droite. Elle connaît aussi son potentiel de violence et de haine vis-à-vis du mouvement utopique qui tente de changer le monde et les consciences. On ne parle pas ici d'évolution mais bien d'opposition réelle et définitive à ce monde en gestation proposé par la jeunesse qui se rassemble autour de Nuit Debout. En fait, l'évolution est quelque chose qui est harmonieux, qui découle d'une réalité entre gens qui aspirent au même projet. Une découverte scientifique majeure qui fait office de révolution scientifique a été conçue dans un laboratoire par plusieurs personnes qui se connectent au même projet et qui, souvent, rencontrent d'énormes oppositions dans le milieu scientifique. Albert Einstein, lui-même, a connu la contestation puissante de son travail avant d'être décoré pour ses travaux et considéré comme un génie de notre humanité. Tout cela s'est fait pacifiquement, sans violence, mais sans doute pas sans haine et jalousie de certains scientifiques qui étaient dans l'ombre du génie.

Ce qui a fait office d'évolution primaire de notre monde ces 30 dernières années est la pensée néolibérale qui a fait des ravages au sein des sociétés mais qui a aussi permis d'aller vers un monde global tout en créant d'énormes disparités entre populations et bouleversement des habitudes dans des sociétés culturelles frappées de plein fouet par l'invasion capitaliste des grandes sociétés de production. Ce que propose la jeunesse de Nuit Debout est de l'ordre du renversement des consciences et de plus d'égalité et de démocratie pour nous tous. Il s'agit bien de faire une révolution face à l'évolution de la pensée néo-libérale qui ravage tout sur son passage. Mais cette révolution est belle et bien une évolution à partir du point de départ que représentent les Nuits Debout et qui peu à peu entraînent la France, et même l'Europe, Bruxelles et la Belgique en tête, vers une société différente.

Face à la contre-révolution fasciste qui s'oppose aussi au néolibéralisme par une pensée pure et exclusive de pans entiers de population et de civilisation (islam et monde musulman en tête de gondole), il y a cette révolution populaire et mondialiste qui veut obtenir la paix et la liberté pour tous.

Nous pouvons rêver d'évoluer dans un monde sans violence et encore plus lutter par tous nos moyens rusés et enjoués pour éviter la violence du camp d'en face. Mais nous ne pouvons pas être certains et certaines que notre monde adviendra sans aucune violence exercée de nos adversaires politiques. C'est bien pour cela que nous sommes dans un processus révolutionnaire avant d'être un processus évolutionnaire. Car l'opposition est violente et radicale. Comme notre non-violence et notre opposition sont tout aussi radicales

 

Les commentaires sont fermés.