13/04/2016

Nuit Debout: la femme, cet être humain sous l'emprise de Satan

Un évangéliste américain a déclaré que la masturbation féminine était un acte commis sous la possession de Satan. De même il en va de l'usage du godemichet. La femme doit impérativement cesser de connaître ce péché mortel de jouissance sinon elle ira tout droit en enfer.

C'est ainsi qu'une petite partie du monde chrétien voit encore la femme. On la savait sorcière de tout temps depuis l'avènement des religions du Livre. Elle le reste en plein XXIème siècle pour certaines sectes religieuses chrétiennes extrémistes.

Un cheikh d'Arabie Saoudite justifie l'interdiction de conduire pour une femme sous prétexte que sa famille pourrait échapper au contrôle de l'épouse qui pourrait alors soudainement prendre ses libertés et partir en free vol et se laisser aller aux tentations d'Iblis. La femme doit impérativement se couvrir de la tête aux pieds et rester bien sage sous la tutelle d'un homme qui la choiera à la condition qu'il puisse en faire sa chose exclusive. 

C'est ainsi qu'une petite partie du monde musulman voit encore la femme. On la savait inférieure à l'homme depuis les débuts de l'islam. Elle le reste en plein XXIème siècles pour certaines sectes religieuses musulmanes extrémistes.

De tous temps, les hommes ont eu peur de la femme, de sa beauté, de sa séduction exercée sur les hommes. Les religions du Livre ont renforcé cette terrifiante peur en plaçant la séduction féminine sous le signe de Satan, le Mal. L'homme a donc voulu soumettre à sa domination la femme séduite et lui imposer un régime d'exclusivité sexuelle pour le seul mari. Le hic de l'affaire c'est que ça ne marche pas forcément très bien pour les êtres humains. Autant les hommes que les femmes s'avèrent plus volages que prévu. Il a donc fallu prévoir des sanctions graves, des châtiments divins, des lapidations, et des condamnations à mort pour refréner les puissances du sexe et du flirt. En menaçant d'enfer toutes les femmes et les hommes qui forniquaient, les religions ont installé un règne de terreur sur les humains avec un Être Tout-Puissant et tyrannique qui jetterait les coupables dans les flammes éternelles. Avec pareille angoisse éternelle, les êtres sous l'influence des religions de façon sectaire et absolue ont vécu durant des millénaires sous cette Terreur. Et ce n'est donc pas terminé puisqu'il y a toujours des prêcheurs écoutés d'ouailles importantes qui tiennent le même discours.

Comme les pouvoirs en place actuels tentent à imposer la tyrannie pour tous les peuples, ils ont donc tout avantage à profiler ces prêcheurs de terreur aux avant-postes de nos médias. Et c'est ainsi que les innocents tombent un jour sous les attentats terroristes de purs agents du Ciel, que des gens meurent et s'exilent durant des guerres orchestrés par les grands de ce monde. C'est ainsi que la démocratie se voit piéger par des figures apocalyptiques et que la liberté tend à disparaître sous nos latitudes aussi. 

Mais ne le relayez pas trop sur les réseaux sociaux. Les vrais fouteurs et fouteuses de merde, ce sont les petits gars et les jeunes filles de Nuit Debout qui veulent renverser le monde pour rendre ses libertés à la démocratie. C'est vrai, nous sommes tous sous l'influence de Satan, cet ange rebelle qui ne se satisfait pas de la domination du monde par quelques grands rois, tyrans, et autres princes des multinationales qui nous soumettent à leur lois et pour qui nous devenons leur chose corvéables à merci, y compris les femmes, ces êtres soumis à Satan, qui deviennent toutes de purs objets matérialistes de plaisir que cela soit pour les religieux obtus comme pour les grands patrons complices directs ou indirects de ces sectes religieuses apocalyptiques. Salo où les Cent Vingt Journées de Sodome. Pier Paolo Pasolini nous avait bien averti ce à quoi le sadisme consumériste allait nous soumettre. Mais qui est donc Satan? Mais où se cache donc le plus grand Mal? Parmi la jeunesse de Nuit Debout ou parmi ce monde de domination outrancière?

« Nous fascistes, nous sommes les véritables anarchistes… une fois que l'on s'est emparé du pouvoir bien sûr… »

Ce sont là les premières paroles du film "Salò ou..."

Et comment nommez-vous les affiliés des sociétés offshore qui n'ont aucune limite et aucun doute possible quant au vol du peuple et à son exploitation, quant à leur domination totalitaire sur le monde? Ce sont bien de vrais chistesrana ou piranhas du monde. Des anars à l'envers de notre anarchisme à nous et qui sont des fascistes en train de détruire nos sociétés démocratiques...Comme quoi même l'anar se fait récupérer de façon la plus cynique qui soit par ces êtres qui sont d'une extrême et divine intelligence sadienne... Pour le pire, nous ne sommes ni complices ni ne participons à ce royaume des cieux de terreur et de domination du monde.

Les commentaires sont fermés.