13/04/2016

Nuit Debout: dans la nuit nous trouvons la lumière

La sphère de l'absurde

passe dans la sphère

des pouvoirs publics.

 

Ils ont éteint la lumière hier soir,

et nous sommes restés dans le noir.

Nous sortons nos lampes frontales

et nous nous retrouvons en choeur

dans la Grotte de la République parisienne

à peindre nos rêves rupestres,

à écrire nos poèmes,

à chanter nos chansons d'amour,

à inventer le nouveau monde

qu'ils ne veulent pas voir apparaître.

 

Ils ont éteint la lumière.

Pour qu'ils puissent continuer

à vivre en pleine lumière médiatique,

en pleine hérésie démocratique,

en plein refus de céder leur pouvoir

de privilégiés et de tout-puissants.

 

Oh rois et reines,

vous savez la fin des règnes proche.

Oh dictateurs et prêcheurs

vous connaissez la chute des empires

et des fausses religions.

 

Ils ont éteint la lumière

mais nous ne nous éteindrons pas.

Nous continuerons à vivre

notre expérience 3.0

parce que cette génération est belle,

ivre de fraternité et de rêves essentiels.

 

Ils ont éteint la lumière.

Mais peuvent-ils mettre fin au soleil?

Ils ont été la lumière.

Mais peuvent-ils mettre fin à notre lune de miel?

 

Ils se croient les maîtres du monde

et veulent nous terroriser.

Mais nous n'avons pas peur du noir,

pas peur de leurs intimidations,

de leur marmite renversée,

de leurs évacuations répétées,

de leurs hypocrisies,

de leurs mensonges,

de leurs mépris.

 

Nous reviendrons dans la lumière

jour après jour.

Et nous continuerons le combat des Lumières.

 

Parce que toute révolution

rencontre son opposition

et que de nous et d'eux

nous ne voulons pas mourir à nos idéaux.

 

écrit le 44 mars de notre An 0

 

Les commentaires sont fermés.