16/04/2016

Nuit Debout sera inarrêtable à une seule condition: non-violence

 

Le sujet est brûlant. Quelques personnes en marge de Nuit Debout ont décidé d'en découdre de façon violente avec la police et de commettre des déprédations sur le place publique qui n'ont rien à voir avec le sujet développé dans ce Mouvement pacifiste et qui veut le rester.

Ces jeunes gens et jeunes filles qui manifestent parfois pour certains événements de façon violente avec casse et pillages d'établissements et de commerces ne peuvent faire que grand tort à la révolution en marche. Si Nuit Debout se laisse noyauter par ses propres forces qui sont pour un radicalisme incluant la violence et la lutte armée, cela en est fait de nos rêves et d'un changement radical à la tête des pouvoirs démocratiques.

Il est sans doute urgent d'appeler cette jeunesse plutôt pro-violence que la violence n'appartient pas à la démocratie mais à la dictature. Que reproduire ce que des terroristes font aux sociétés modernes ne fait que donner plus de pouvoir au chaos et à la destruction du monde tout en donnant encore plus de pouvoir armé aux plus puissants que nous combattons avec nos arguments, nos actes, notre art de changer le monde.

Si nous pouvons comprendre que la violence peut, à cette jeunesse très minoritaire en révolte violente, leur sembler la seule façon de s'opposer au monde qu'il haïsse, il est de notre devoir de leur dire que nous ne l'acceptons pas parce que la démocratie offre d'autres voies et que Nuit Debout est justement un mouvement de haute tenue de démocratie participative. Donc la violence ne peut être que bannie de notre champ de vision pour un changement de société radical.

Nuit Debout aura, dans les prochaines semaines, fortement à faire à lutter contre les mouvements d'extrême-droites qui viendront forcément, à un moment ou un autre, à la provocation pour discréditer le mouvement. Plus notre voix portera auprès des publics, plus la résistance de ces milieux fascistes sera retors et perverses. Donc nous n'avons nullement besoin d'avoir nos agents violents dans nos propres rangs. Par contre, celles et ceux qui développent un certain goût du combat physique et un besoin de jouer aux anges gardiens du mouvement sont les bienvenu(e)s in the right place. Il y a de la place pour des bénévoles dans le service d'ordre de Nuit Debout pour assurer sa pérennité et sa protection. Nous ne sommes pas pour la non-violence absolutiste qui conduit au massacre sans se défendre mais nous avons une condition à laquelle nous ne pouvons pas déroger: les éventuelles violences portées contre le mouvement doivent venir en premier de l'adversaire et nous devons tout mettre en oeuvre avant d'en venir en dernier recours à une violence défensive. Nous devons rester zen et non haineux face à nos ennemis qui essayeront par tous les moyens de nous déstabiliser et de nuire au mouvement pour empêcher à la révolution d'aboutir à quelque chose de beau et de concret.

A vous tous, adhérents et adhérentes du Mouvement Nuit Debout, il est une nécessité absolue de garder la non-violence comme principe armé de notre combat.

Merci de lire et de passer le mot à toutes et tous.

 

Les commentaires sont fermés.