08/05/2016

Nuit Debout: pacotille, camelote, et Cie

Toi, tu t'appelles Camelote, lui c'est Pacotille, elle c'est Sans-Valeur, et moi c'est Personne. Tu n'es donc ni de diamant, ni d'or, ni d'argent et tu n'es pas allé te prosterner devant le temple de Wall Street pour saluer la pensée divine de Guy Sorman. C'est ici :https://www.contrepoints.org/2016/05/08/252025-nuit-debout-des-rebelles-tres-conformistes

Tu n'exploites pas de mines de minerais, tu n'es pas PDG de Starbucks ou de l'Oréal parce que tu ne le vaux certainement pas bien même si tu prétends que tu vaux mieux que ça. A voir...

En plus, excuse-moi de t'offenser jusqu'à Lagarde, t'es un faux rebelle qui se rebelle contre rien du tout et ton nihilisme fait peine à voir. T'es juste une illusion d'optique, un champ de vision périscopique noyé par l'alcool et le shit. Ta vision s'arrête là sur la dalle de République où t'imagines un océan avec tes lunettes de plongée sur le nez et même que t'as la dalle et que les lacrymos te donnent la soif, tu iras prendre ton take away au MacDo du coin comme n'importe quel citoyen français fauché qui lui comprend tellement mieux que se rebeller contre l'ordre établi ça ne sert strictement plus à rien sauf à se faire passer pour Chienlit, l'anarchiste qui a une belle gueule à la Léo Ferré.

Mais je crois surtout que dans cette affaire de Nuit Debout, les néocons ont oublié qu'il y eut un jour sur la terre de France un type qui s'appelait Léo Ferré qu'ils rebaptiseraient d'ailleurs aujourd'hui du sobriquet de Léo Ferraille ou Léo Fer blanc si par hasard il chantait Place de la République à Nuit Debout. Parce que lui aussi finalement ne parlait pas comme De Gaulle mais ouvrait sa jolie gueule pour contester l'ordre de ces Messieurs Dames qui se croient tellement intelligents en planquant leurs vraies valeurs à travers l'opacité des sociétés écrans et des prêtes-noms. L'homme de paille au chapeau Panama est une brindille au service de ces braves leaders politiques et économiques mais il ne fait pas figure d'épouvantail, juste figure d'emblème à leur démocratie tellement vivace et luxueuse qu'ils peuvent se permettre de te dénigrer, toi le rebelle, toi la rebelle, en te traitant de pacotille qui ferait sa petite histoire narcissique à Répu mais qui ne touchera jamais à leur Grande Histoire, celle qui se fait en Syrie, par exemple, aujourd'hui ou en France avec le taux de chômage et d'exclusion sociale que l'on connaît. Leur Grande Histoire est merveilleuse puisque les rois, reines, princesses, princes, ducs et duchesses qui n'osent pas le nom, Noblesse oblige décomplexée, l'élite donc, ça fait hyper démocratie, s'octroie cette fameuse part mirobolante octroyée aux 1% de la population du globe qui obtiennent tous les privilèges y compris celui de voyager sans frontière... 

Bon. Certes. 70 millions de dinosaures qui font partie de cette haute noblesse, ce n'est pas négligeable d'autant que ces 70 millions s'octroient à peu près tous les médias dont tu vois à longueur de journée la Grande Histoire défiler dans les journaux et sur ton écran web ou TV. 70 millions qui s'empressent de s'organiser entre eux dans des forums économique comme Davos où Camelote, Sans-Valeur, et Pacotille ne seront jamais représentés si ce n'est que ces Mesdames et Messieurs diront qu'il faudrait peut-être leur distribuer un sac de riz de temps en temps à ces boat-people, ces morts de faim, pour qu'ils se taisent et rejoignent sagement les rangs des dormeurs et des sans-opinions. Il faudrait même faire une expérience marrante, du style, les milliardaires solidaires se cotisent entre eux à hauteur de 10 millions, vont à République et lors d'une AG de Nuit Debout propose leur deal:

Vous fermez vos Nuits Debout et on vous offre 10 millions en échange. histoire de montrer à la jeunesse précarisée de France qu'elle vaut tout de même 10 millions à leurs yeux. Et attendre la réponse des révolutionnaires. Il y a aura bien un ou deux jeunes dans l'assemblée pour se dire qu'après tout se partager dix millions quand on ne sait pas si demain on mangera à sa faim c'est plus réaliste que de rêver à une hypothétique révolution qui tarde à trouver de nouveaux adeptes. Il y aura bien un ou deux faibles d'esprit qui céderont au deal cynique des gens bien sous tous rapports qui eux ne sont pas de pacotille mais qui vivent sur l'or permettant d'acheter tout le monde. Mais le vrai et la vraie rebelle serviront leurs vraies valeurs et renverront à la case départ le représentant désigné des nobles d'un joli doigt d'honneur en lui jetant d'un regard d'éclair son "Fuck You!"  ou "Va te faire foutre!" droit dans les yeux. 

Le foudroiement appartient à celles et ceux qui ont la passion d'écrire l'Histoire et le coup de foudre frappe celle et celui qui a compris que Nuit Debout ne sera jamais fait de pacotille mais bien un mouvement durable pour lequel l'Histoire aura quelque chose à raconter dans les chaumières d'ici cinquante ans.

Hasta siempre et viva la revolucion!

 

 

 

Les commentaires sont fermés.