13/05/2016

Nuit Debout: "Les Français et Françaises ne veulent plus ni d'un roi ni d'un empereur"

François Hollande et Nicolas Sarkozy ont fait le même rêve. Oh Certes! On est très loin, avec eux, du rêve de Martin Luther King. Nous sommes plutôt dans le Rêve d'Ego Roi ou d'Ego Empereur, ce qui revient au même sauf que le premier use d'un cour royaliste, l'autre d'une cour impériale pour se maintenir au pouvoir.

Vous me direz, c'est quoi la différence? Un roi à ses mignons et ses mignonnes. Un empereur à ses soldats et ses soldates. A la fin, nous avons de toute façon une dictature dégénérée pour la première, en guerre permanente totale pour la seconde. Le roi ne veut pas tomber. L'empereur compte bien revenir. Entre les deux, c'est le coeur du peuple qui ne balance plus pour un des deux "tyrans" et qui veut sa Révolution.

Le peuple, lui, il fait un cauchemar éveillé et non un rêve éclairé. Il craint de se retrouver contraint de voter soit pour le roi soit pour l'empereur, soit, in fine, pour Marine la Brune, ce qui nous emmènerait alors tout droit à la dislocation de la France, à des luttes civiles dans les quartiers, et à une Europe qui perdrait pied pour nous plonger assez vite dans un temps apocalyptique. Il n'y a pas besoin de Cannes et de ses paillettes pour se rendre compte à quel point la France risque gros dans cette affaire.

2016-05-12 20.41.38.png

 

Nuit Debout existe aussi à cause de ce danger de toute-puissance quasi improbable vu de Suisse. Car on peut dire tout le mal que l'on veut de la Suisse, ce pays a encore une Démocratie Debout qui ne donnerait jamais le pouvoir à de tels personnages qui ne savent plus ce qu'est une vraie démocratie. Demander tous à Christoph Blocher qui, malgré ses milliards, a voulu forcer la main du gouvernement. Il y est venu, il a vu, il en est reparti vaincu par un pays qui sait encore empêcher la toute-puissance d'un seul personnage, ses outrances verbales, et ses décisions fatidiques. En Suisse, rien ne passe par la force mais tout par le compromis. Après, évidemment, la Suisse a ses lobbies, ses petites cuisines internes pas très ragoûtantes, ses banques et ses assurances. D'où la nécessité des Nuits Debout aussi dans ce pays...

2016-05-12 21.00.08.png

Comment alors envisager une France qui peut renaître de ses cendres? Par le Mouvement Nuit Debout et ses citoyennes et citoyens. Cette jeunesse n'est pas plus soviétiques que moi je le suis. Elle est lucide sur l'impossibilité de remplacer la dictature d'un roi ou d'un empereur par une dictature du prolétariat. Nous vivons dans un monde globalement ouvert où les métiers évoluent très vites, les situations salariales aussi. Nuit Debout ne cherche pas à imposer une dictature mais elle ne veut plus de ce pouvoir outrancier, de cette élite qui se croit tout permis et se permet tout y compris dans ses rapports hommes-femmes où le harcèlement sexuel fait partie intrinsèque de la méthode de drague masculine alors que c'est un délit. Quand un DSK, presque président, s'imagine qu'agresser sexuellement une femme fait partie du jeu et qu'il trouve de très nombreux soutiens partout (y compris chez les femmes et même sa propre femme, journaliste très connue qui plus est!) pendant très longtemps ou qu'un Baupin se permet d'intimider Médiapart pour l'obliger à censurer la dénonciation de sa méthode de drague des plus harceleuses, nous montre clairement que cette "démocratie" là ne se joue pas seulement sur un rapport de force sainement élaboré mais plus encore sur un rapport de puissance dominant-dominé dont les acteurs et actrices de Nuit Debout veulent se débarrasser pour refonder une autre démocratie, la vraie, celle qui prétend dire et écrire que nous sommes tous égaux en droit et en dignité sur cette planète Terre.

2016-05-12 20.59.19.png

 

 

 

Les Français et Françaises ne veulent plus d'un roi ou d'un empereur. Ils et elles veulent un Président ou une Présidente qui soit digne et juste avec le peuple, qu'il ou elle représente un pays dans sa diversité culturelle et non pas se réserve des droits d'exclusivité et des privilèges pour les élites qui mériteraient plus de la France que la France populaire. Nuit Debout c'est des Nuits du 4 août au quotidien, des citoyennes et citoyens français qui ont compris que sortir de la logique élitiste, dans tous les domaines qu'ils soient politique, économiques, artistiques, et sportifs, est vital pour l'avenir du monde et de nos sociétés mondialisées. Que si nous ne sortons pas de cette logique, nous ne résoudrons jamais nos immenses problèmes collectifs, les guerres, les grandes pollutions, les gaspillages, les prédations ordinaires des dinosaures qui ont le pouvoir aujourd'hui et qui le garderont demain si nous ne faisons rien.

2016-05-12 20.46.09.png

 

Il ne faut pas voir le malaise de cette jeunesse française comme quelque chose de loufoque, venant d'enfants pourris gâtés par des parents bourgeois aisés. Ce serait une erreur dramatique, erreur que semble déjà commettre une bonne partie du peuple et des banlieues qui ne suivent pas la danse du Mouvement. Il faut voir Nuit Debout comme un authentique mouvement révolutionnaire qui regarde la France droit dans les yeux et qui l'aime avec l'amour de celles et ceux qui font tout pour sauver cet amour. Continuer à dire trop de mal de ce Mouvement c'est donner le pouvoir à Le Pen, Sarkozy ou Hollande. La mort de tout un pays par aveuglement collectif...

 

P.S. Ne l'appeler pas Marianne. C'est la fille transformiste de la butte Montmartre

 

2016-05-12 20.59.199.png

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.