15/05/2016

Faites comme si Nuit Debout ne valait rien du tout

Que d'attaques perfides contre ce Mouvement! Rarement vu autant d'envie de détester cette jeunesse qui tente une révolution démocratique.

Rarement vu tant de gens "importants" défendre le statut quo, une France qui se dirige vers la perpétuité de l'inélégance présidentielle avec un aplomb formidable. On ne dit pas à Monsieur Hollande qu'il est ridicule et pathétique de vouloir se représenter. On ne lui dit pas que son bilan est catastrophique et que tout empire. On écrit que Monsieur Hollande va refaire un petit tour d'élection, qu'il a une tactique bien à lui, et qu'il a peut-être ses chances. Les flatteurs médiatiques sont formidables. On les aime. Même Sarkozy obtient son retour en grâce par la force de ces médias couchés devant les princes de la République.

Et pourtant, que d'affaires louches pour ce dernier, que de choses que l'on aimerait ne pas voir de celles et ceux qui nous gouvernent. Et après, on va dire que les vandales sont dans la rue, que leurs discours sont nuls et pathétiques, qu'ils ne collent en rien à la réalité. Rêver d'un autre monde, créer de l'utopie, ce n'est pas retombé dans la réalité d'aujourd'hui. Sinon à quoi bon se revendiquer d'une révolution? Si Nuit Debout ne colle pas au réel, quoi de plus normal, de plus sain, de plus généreux. Est-ce que Jésus lui-même collait-il au réel quand il disait que son royaume n'était pas de ce monde mais que dans ce monde nous pouvions l'améliorer... Deux mille ans de Christianisme ont-il créé plus de mal que de bien pour notre Occident... Jésus n'était-il pas un utopiste? ET Moïse, alors, lui qui rêvait d'une terre pour son peuple...

IL y a une force spirituelle et culturelle à Nuit Debout. Une force qui ne se montre pas avec des armes et de la violence même si en marge du Mouvement il y a de la casse et de la baston. Cette force symbolique, ce Verbe de la rue, est contrée par des forces obscures qui tiennent à ce que rien ne changent, que tout continue avec le même cynisme et la même mascarade hypocrite. Peut-être certains et certaines sont-ils et sont-elles sincères. L'aveuglement est certes dans un camp. Pour les participants de Nuit Debout, il est dans ce monde actuel qui fonce tête baissée vers l'horreur.

Pour eux, ceux et celles de l'autre camp, il est dans ce mouvement "groupusculaire" qui n'a rien à dire à part gueuler. Donc, oui, apparemment ici aussi sur ce blog je n'écris rien à part gueuler dans le vide. Je suis néant et sans vision, sans poésie et sans idée...puisque je suis un partisan et un acteur, muet, de Nuit Debout.

http://www.lefigaro.fr/vox/societe/2016/05/14/31003-20160514ARTFIG00096-elisabeth-levy-de-nuit-debout-a-verdun-le-chantage-au-fascisme-ne-passera-pas.php

 

 

Les commentaires sont fermés.