20/05/2016

Au pieu le jour debout la nuit

Au pieu le jour debout la nuit,

Paris jouit et Sarko Croco punit.

Le jour au pieu la nuit debout,

Paris jouit et le prolo se la joue

révolution et tout le baratin.

 

A cinq du mat,

je me lève sur le pont.

J'ai passé la nuit sous les jupons

d'une jolie fille au regard frippon

et cette mousse a joué sa partie mousse

avec son capitaine zéro spaghetti à l'épaule,

sa péninsule tenait bien son cap

à la verticale malgré sa grande fatigue 

malgré les nases qui se couchent

toujours à l'horizontal devant la Bourse,

les trop riches et les stars oublieuses.

 

Les nases me traitent de grande faignasse

quand je me redresse sur ma paillasse,

la plume alerte, l'ordi allumé

et mes mots qui claquent

comme des fouets d'armailli

jetés du haut des montagnes

sur l'alpage

juste avant d'aller bosser

et de sonner l'halalli

sur le dos d'un bas de laine

capitaliste capitale du fric

qui joue les requins blancs

au milieu de son menu fretin

au turbin cuisinant la langue de boeuf

aux câpres et pomme mousseline

pour clients et clientes de midi

qui rigolent de voir le cuistot

se farcir la langue de vache

dans sa bouche et la tirer

aux milliardaires frappés par sa kalach

qui hache le persil lave plus blanc

des cols blancs.

 

Qui fait le verbe crée le symbole.

Qui fait le symbole devient l'idole.

Ha! Ha! ha!

Hi! Hi! Hi!

 

Qu'est-ce qu'on se marre

quand Sarko accuse Valls de mensonge.

Qu'est-ce qu'on se marre

quand les homards jouent les requins

et se bouffent le museau entre eux.

Ha! Ha! Ha!

Ho! Ho! Ho!

Hissez haut matelots.

Nous finirons tous au cachot

mais sur la plage reggae

il y aura Jonas et son cachalot

qui fera sa Nabilla

en jouant l'ange de la réalité

en nous proposant de s'échapper

par la bouche de la baleine

et ses lèvres pulpeuses

qui laissent échapper ses

Non mais allô quoi

t'es Nuit Debout

tu sors les couteaux

et tu finis pas derrière les barreaux.

C'est comme si j'te disais

que dans ce monde les bimbos

sont devenues des rambos

qui font même peur à Sarko.

 

Au pieu le jour debout la nuit,

Paris jouit et Sarko Croco punit.

Le jour au pieu la nuit debout,

Paris jouit et le prolo se la joue

révolution et tout le baratin.

 

 

http://www.francesoir.fr/politique-france/nuit-debout-des-casseurs-pour-sarkozy-qui-craint-un-affrontement-tres-grave

 

P.S. Sarkozy qui annonce un affrontement très grave c'est du teasing du style Vivement demain...avec Sarko qu'on puisse vraiment se lâcher et foutre sur la gueule de Nuit Debout, ses femmes et ses hommes qui veulent la révolution mondiale d'un système à bout de souffle. Sarkoléon n'a jamais si bien porté son surnom d'Empereur.

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.