28/05/2016

Costard, Rolex, et Loi Travail, #JeSuisPasRevenu

Il y a ceux qui travaillent beaucoup, ou pas du tout, et qui portent une Rolex au poignet et un costard.

Il y a les autres qui travaillent beaucoup, ou pas du tout, et qui portent un ruban porte-bonheur au poignet et un T-Shirt.

Ce n'est pas du tout le même monde. Le premier monde n'a pas d'estime pour le second, voir du mépris dans le regard. Le second monde tente de savoir pourquoi c'est le premier monde qui gouverne totalement et qui promulgue des lois toujours plus favorables à leur monde et de moins en moins favorables à celui des précaires, des sans-emplois, et des travailleurs multi-jobs qui multiplient les heures de boulot pour s'affranchir de toutes leurs dettes afin de rester à la surface du monde de la consommation...

Si beaucoup de gens rejettent la hiérarchie et les énarques, c'est que ces derniers n'ont rien appris de la vraie vie et qu'ils se permettent de faire la morale à des gens qui travaillent parfois plus qu'eux...et même mieux qu'eux. Mais comme le rapport de force n'est pas en leur faveur, ils sont exploités à outrance ou travaillent carrément "pour beurre" en espérant qu'un jour le pouvoir "supérieur" reconnaîtra leur travail comme étant un travail à valeur ajoutée à notre société...avec gain effectif tombant tout soudain dans le porte-monnaie du quidam...

Pour cela, il faudrait des horizons idéaux vécus à l'horizontal et non créer, asseoir, et pérenniser artificiellement une petite élite très exclusive ayant accès au luxe, et à tous les bienfaits matérialistes de notre monde. Pour cela, il serait indispensable de se séparer de ces gens qui nous gouvernent de haut, qui nous prennent pour des moins que rien, qui nous méprisent et nous renvoient à notre pauvreté sans vouloir chercher à ramener plus d'égalité entre dirigeants et dirigés.

La Loi El Khomri ne passera pas parce que ce prétendu gouvernement de gauche n'a rien à voir ni avec une pensée de gauche ni même avec une pensée libérale. Elle a à voir avec une continuation et une amplification des inégalités en faveur des plus riches et des mieux portants, donc elle a à voir avec la puissance du dominant sur le dominé. Tant que le grand patronat, tant que les politiciens se maintiendront sur leur piédestal, se comporteront comme des donneurs de leçons à des électrices et des électeurs qui font part de leur colère légitime;  tant que nous ne serons qu'exploités au bénéfice des exploitants de ce capitalisme redevenu cannibale, et que nous serons exclusivement une valeur productive oeuvrant à leur bonheur personnel et à notre débâcle prolétaire personnelle et collective, nous ne pourrons plus leur faire confiance.

Je n'ai jamais fait confiance et je ne ferai jamais confiance à un porteur de Rolex et de costard Yves Saint-Laurent pas plus qu'à un porteur de short et de T-shirt sur la simple apparence. L'habit ne fait pas l'homme ou la femme de bien ni ne fait le démocrate ou le tyran.

Donc si des gens en costard au pouvoir pensent être mieux que des porteurs de T-shirt sur la simple apparence, je pense qu'il est nécessaire de renvoyer ces femmes et ces hommes à leurs études humanistes pour les empêcher de créer et de perpétuer les gros dégâts que l'on connait dans cette France actuelle hollandaise ou sarkozyste.

Emmanuel Macron est donc recalé de la future primaire présidentielle à mes yeux. Tout simplement parce qu'il ne sait, pas plus que Hollande ou Valls, intégré de l'horizontalité démocratique dans ses attitudes et ses désirs présidentiels. Nuit Debout est passé par là pour faire le ménage avec son T-shirt piégeur...

 


Macron interpellé par des militants CGT : "Je n... par BFMTV

Les commentaires sont fermés.