14/06/2016

Si un gourou du XXIème siècle écrit un livre qu'il faut prendre à la lettre..

Histoire d'une fiction religieuse:

Appelons-le Jérôme. Il a créé la secte des Apôtres de l'Apocalypse sur la base d'un livre révélé par le dieu qui lui rend visite régulièrement durant ses nuits agitées.

Jérôme est à la masse mais il a déjà beaucoup de fidèles qui l'écoutent. Il est né au XXIème siècle. Il connaît les lois scientifiques, il connaît les livres dit sacrés qui font référence à un dieu unique. Il a senti la bonne combine. Tant de gens fonctionnent à la superstition religieuse et lui il a un certain charisme. Bel homme, la trentaine, il porte une barbe soignée et a une prestance de tous les instants auprès des adhérents à sa secte. Il ressemble un peu à Raël mais il ne croit pas aux extra-terrestres. Il croit en Dieu...qui lui parle et qui lui a fait écrire une sorte de copié-collé entre la Bible et le Coran.

Mais ces écrits, sous couvert d'amour et de tolérance, de foi indéfectible et de paroles véridiques directement venues de Dieu, comportent quelques versets sataniques. Les homosexuels sont traités en chiens dégénérés dont il faut faire la chasse pour abomination et distillation d'une sexualité nauséabonde. Pour Jérôme et sa secte, les LGBT sont des sous-hommes et des sous-femmes comme d'ailleurs toutes celles et tous ceux qui n'adhèrent pas au mouvement des Apôtres de l'Apocalypse. 

Jérôme a décidé de bannir la musique au sein de son groupe d'illuminés, ainsi que l'interdit de l'alcool et de toute nourriture de provenance animale qui a été proclamé suite à des maladies étranges et des dépravations dues à l'alcool... Jérôme est un végane pur qui ne touche pas aux impuretés de la viande et du sang animal. C'est Dieu qui lui a dit tout cela à travers ses écrits. C'est Dieu qui commande et Jérôme qui dispose du droit de vie et de mort sur les fidèles qui voudraient quitter sa secte et qui se déclareraient de fait apostat. Pas la moindre critique des textes écrits par Jérôme n'est tolérée de celui-ci et des fidèles zélé(e)s qui fondent en larmes devant tant de majesté. La Vérité est là devant leurs yeux éblouis. Pourtant Jérôme peut se montrer très cruel avec toutes celles et tous ceux qui ne pratiquent pas les séances religieuses assidûment et qui n'acceptent pas un total lavage de cerveau pour atteindre le nirvana de la parole divine. Les punitions et les corvées pleuvent ainsi que des amendes salées qui condamnent les fidèles à se soumettre à une Loi divine harassante. Jérôme, mais il s'en cache bien, a même ses soldats et ses soldates de l'Apocalypse qui posent parfois des bombes, mutilent des innocents, décapitent hommes, femmes, et enfants sur le simple fait que ces êtres humains sont considérés comme impurs par Jérôme et sa bande.

Jérôme a plein de prédicateurs qui portent la bonne nouvelle du néo-prophète. Ils se réunissent et disent que le livre n'a aucune souillure, que Dieu est bel et bien l'Être Suprême qui agit sur la pensée de Jérôme. Donc il faut accomplir ce que disent les paroles, y compris concernant la lapidation des femmes adultères, les coups de fouet et même la mise à mort des fornicateurs hors mariage. Il faut aussi admettre que Jérôme et son dieu ont prévu le droit à l'esclavage sur les êtres humains qui sont impurs et qui ne respectent pas sa religion.

Jérôme et sa secte connaissent un succès fulgurant car les écrits divins authentiques sont admis dans leur totalité par les nations du monde. Personne n'a le droit de dire aux prêcheurs de Jérôme et à Jérôme lui-même qu'ils déraillent complètement et qu'ils sont des semeurs de mort et d'apocalypse sur Terre. Jérôme prétend qu'il n'a rien à voir avec ses kamikazes qui se font sauter dans la foule ou qui égorgent et tuent à la kalachnikovs. Les autorités civiles et démocratiques le croient de bonne foi. Après tout, c'est Dieu et sa parole sacrée qui parlent en Jérôme le non-violent qui bannit toute cruauté envers les gens hors de sa secte ou même à l'intérieur de sa secte bien que ses écrits sacrés contiennent un nombre importants de versets autorisant la violence dont le droit du mari de battre sa femme si celle-ci ne se plie pas à la conformité de son infériorité dans le couple... Encore une fois, les autorités font preuve de mansuétude envers Jérôme et ses fidèles qui tiennent le discours du prophète à la lettre. 

Et c'est ainsi que Jérôme, en toute impunité, a le vent en poupe et n'est en aucun cas un criminel. Il continue à discourir d'amour avec des versets de haine sur celles et ceux qu'il rejette, ou plutôt que son dieu qui parle en lui rejette. Et c'est ainsi que Jérôme est sacré prophète unique du Dieu vivant et qu'il bouleverse la planète par son nihilisme et sa préférence de la mort où il rejoindra, avec ses fidèles disciples, Dieu sur le Trône des Purs avec tous les avantages liés à la fonction d'Apôtre de l'Apocalypse du Dieu Unique.

Jérôme n'a pas écrit le Coran au VIIème siècle. Jérôme a écrit le Néant au XXIème siècle en prétendant que son siècle méritait l'Être qui sera présent avec lui de l'autre côté de la vie au Paradis, l'Être de la Mort absolument préférable à l'Être de Vie, ce Satan qui vit sur cette Terre d'enfer...

Jérôme n'est pas non plus Jésus-Christ ou Moïse. Il est le Néo-Prophète qu'il faut suivre à n'importe quel prix dans sa folie mégalo et qui fait de lui l'être humain unique sur sept milliards de personnes qui reçoit la parole de Dieu et qui se donne le droit de vie et de mort sur toute personne humaine...

https://blogs.mediapart.fr/dianne/blog/140616/nadia-remadna-les-messagers-de-la-haine-2

 

 

Les commentaires sont fermés.