16/06/2016

Un village d'Indiens à République durant le mois de juillet?

Une fête nationale du 14 juillet sous les "tipis"? 

Vous rêvez de la mer ou de la montagne? Vous aimeriez vous relaxer durant les quelques semaines de vacances accordées chaque année grâce aux luttes sociales de jadis, nos ancêtres qui ont arraché au patronat les week-ends et le droit aux vacances?

Mais voilà. La Loi Travail n'est pas tombée. La France de Hollande se crispe de plus en plus. Et vous craignez que finalement le souffle révolutionnaire retombe et que l'on vous fasse avaler de force cette Loi inique qui ressemble à un boa constrictor qui hypnotise vos capacités de résistance.

En tant que travailleur, je n'ai personnellement que peu de temps libre pour la résistance civile physique. En tant que travailleur, je n'ai pas la frousse de résister durant l'été et durant mes vacances pour me solidariser avec les citoyennes et citoyens français sur une Place de la République peu à peu abandonnée.

Alors plutôt que de lancer des pavés sur les flics, un petit, ou un grand village d'Indiens qui bloquent tout à République durant quelques semaines (l'Etat se chargera d'indemniser les commerçants du coin avec les sous volés à l'Etat par les milliardaires du Panama Papers) d'été ferait peut-être bouger enfin les lignes.

Imaginez donc ces Mesdames et ces Messieurs, politiciennes et politiciens, empêchés de partir en vacances à cause de l'état d'urgence provoqué par quelques milliers d'Indiens venus planter leur tente Place de la République et annexes. Je les vois comme si c'était vrai. "Font chier ces jeunes. Je dois rester à Paris au lieu de m'éclater à la plage. Je dois annuler mes réservations, payer une indemnités à l'Hôtel et à l'Agence pour annulation, et en plus je dois me coltiner cette bande de Sioux stupides qui refuse obstinément qu'on les roule dans la farine".

Esprit de Gandhi et du Che es-tu là?...ou bien la plage, les mojitos, le sea, sex and sun sera-t-il le plus fort pour les révolutionnaires?

Pour ma part, moi manifestant, je serai présent à République pour deux semaines en juillet si vous Français et Françaises décidez de sacrifier vos vacances pour la cause qui vous tient tant à coeur. Un coup de tomahawk à la loi el Khomri et la danse du scalp pour Hollande, Valls, et les CRS qui eux aussi ont besoin et envie de vacances à la plage... Ils nous pourrissent la vie. On va pourrir la leur jusqu'au retrait de leur Loi... Mais attention notre loi à nous ce n'est pas oeil pour oeil dent pour dent. C'est fleur pour fleur papillon pour papillon.

 

Les commentaires sont fermés.