16/07/2016

C'est ton coeur qui pète

Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire, c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe et de ne pas faire écho aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques.
Juillet 1903

Jean Jaurès

 

Quand tu te laisses manipuler

par les gens qui possèdent tout

ce sont eux qui te possèdent

par leurs mensonges

et l'éclat de leur or.

 

Quand tu fais confiance

à celles et ceux qui se la pètent

c'est ton coeur qui pète

et tes enfants qui trinquent.

 

Ne crois plus à leurs beaux discours,

leur belle coupe de cheveux,

leur allure prestigieuse.

Sécurité, état d'urgence, surveillance,

mise sous tutelle de ta liberté,

mise au conditionnel de ta liberté

qui doit se soumettre à leur ordre,

à leurs ordres, à leur désordre

qui font que des loups vont te mordre

forcément te mordre

un jour ou l'autre.

 

Ne crois plus à l'Etat par le haut.

Rejoins la base démocratique.

Dans la rue, nous réinventons

une autre histoire

hors de leur Histoire armée,

soumise aux rapports de force,

aux crimes, aux guerres,

aux captation et à la concentration

des richesses.

 

C'est non!

Combats avec nous

par ta citoyenneté et ta non-violence.

Combats pour un juste combat

et non pour leurs milliards

mis dans leurs poches.

 

Citoyen!

Citoyenne!

Tu n'es pas un un mouchoir de poche.

Tu n'es pas un kleenex

dont se servent ces salauds

qui te jettent par-dessus leur cynisme

une fois que tu ne leur rapportes

plus de thunes.

 

Tu es légitime en ce monde.

Tu as ta place en ce monde.

Tu n'es pas moins mais pas plus

que ta soeur ou ton frère.

 

Tu es juste à ta place.

Et c'est comme cela

que ton horizontalité démocratique

fait de toi un être vertical,

spirituel, juste, et bon

pour la société,

pour le peuple Terre.

 

D'attaque je suis,

d'attaque je resterai.

Parce que je ne veux pas

que mon coeur pète.

Parce que je ne veux pas

que mon coeur se jette

dans la nasse aux milliardaires

par soumission à leur monde suicidaire.

 

Je ne veux pas

finir

explosé par une bombe ou un camion.

Je ne veux pas

servir

comme chair à canon programmée.

Je ne veux pas

mentir

pour complaire à leurs discours.

Je ne veux pas

mourir

sans avoir fait parler

la vérité de mon coeur.

 

Paris,  station métro Jaurès, le 16 juillet 2016

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.