20/07/2016

C'est quoi la suite qu'ils nous imposent?

J'essaye de rêver encore

à la façon d'un optimiste naïf

qui croit que ses coups de canifs

avec ses mots sur son blog

chasseront les cyborgs.

 

C'est quoi la suite

qu'ils nous imposent

les Trump, Sarkozy, Poutine,

Assad, Le Pen, et autres Kim?

C'est quoi la suite

que les terroristes nous imposent

pour un Dieu qui ne montre

que la haine de l'Humanité

à travers leurs actions suicidaires?

 

Préfères-tu la destruction de l'Humanité

à sa survie?

Crois-tu qu'un Dieu d'amour

puisse accepter ce massacre

d'innocents et d'enfants plein de vie?

Crois-tu que ta déraison

soit le propre d'un Dieu qui a raison?

 

Et vous, les maîtres du monde?

En qui croyez-vous encore?

A Mamon, à ce Veau d'Or

en train de détruire la Règle d'Or

de nos démocratie modernes

et de créer l'Apocalypse finale

pour notre Civilisation globale

qui a épousé toutes les cultures du monde?

 

Vous vous sentez forts

parce les milliards sont dans vos coffre-forts.

Vous vous sentez invincibles

parce que les armées du monde

sont sous vos ordres.

Mais vous ne voyez pas

la destruction des peuples,

la disparition de la Syrie,

la montée de l'exaspération des peuples,

la fin de la poésie et des arts

qui ne se montrent plus aux populations

sous l'emprise de la haine et de la peur,

de la panique et des médias kidnappeurs

de leurs instincts de survie.

 

Tout devient vulgaire et primaire.

Comme si chaque homme était l'ennemi

de chaque homme.

Comme si chaque femme était l'ennemi

de chaque femme.

Comme si chaque enfant était l'ennemi

de chaque enfant.

 

Je suis à Jaurès centre de Paris.

Je ne peux rien faire de plus

que de donner mon amitié

à quelques immigrés

réfugiés en clandestins

dans un appartement

avec femmes et enfants.

 

Je ne peux rien faire de plus

que cette aide dérisoire

qui débouche sur une relation

d'humain à humain

dans le dénuement le plus total.

 

Ils me sourient.

Une petite fille sur les épaules

d'une activiste française

qui sauve l'honneur de son pays.

Elle me regarde, espiègle.

Elle va grandir

mais elle ne sait pas si futur

il y aura dans sa vie.

Je refuse de penser No Futur.

 

Je vais quitter Paris demain

sans avoir fait la révolution.

Je vais rentrer chez moi

mais je sais que mon coeur

restera ici à Paris ou ailleurs

avec ces gens du voyage

qui espèrent et ont foi

en un monde meilleur.

 

A vous les grands de ce monde,

je ne vous dis pas merci

pour les horreurs auxquelles

vous allez nous confronter encore.

C'est par vos milliards planqués

dans vos paradis artificiels

que ce grand malheur arrive

et qu'il nous détruira.

C'est par votre cynisme

et votre volonté de nous ignorer

que l'ignorance se diffuse

partout dans le monde

et que les peuples s'accrochent

à vos mensonges et votre irresponsabilité.

 

A vous, les grands de ce monde,

je refuse de vous donner ma voix

parce que vous manquez de foi

envers l'Humanité et son coeur vibrant.

 

J'ai quelques photos de Jaurès Plage.

Elles viendront bientôt s'afficher

sur ce blog ces pauvres photos.

C'est ici que s'ébattent les enfants

quand ils ne peuvent aller à la mer.

C'est ici que les enfants jouent

entre deux portions de route

où passent des milliers de véhicules

par jour

où circulent les métros urbains

tandis qu'eux attendent un chemin.

 

Le soleil va bientôt se coucher

mais ce soir je sais.

Je sais que nous sommes à l'aube

d'une énorme catastrophe humaine

si vous les très riches

ne changez pas vos politiques cyniques.

Allah n'a rien à voir là-dedans

mais la religion des hommes oui.

Et la religion des hommes

elle se confond avec le pouvoir et l'argent

et elle détruit tout de l'Amour véridique.

 

Voilà.

C'est assez dit.

Je vous laisse avec Yakuro.

Cela ne changera rien.

Vous n'écouterez pas.

Mais quelques personnes dans le peuple

écouteront et changeront

leur façon de regarder le monde.

 

C'est à ça que sert un artiste.

Sinon, c'est un âne triste

pour le reste de sa vie.

 

 

Les commentaires sont fermés.