22/07/2016

Gavés comme des oies, ils ont la Foi

Les temps qui se préparent deviendront des temps terribles dont nous ignorons les dégâts immenses.

Entre les oies du consumérisme prisent dans leur égoïsme individuel d'en posséder toujours davantage pour en savoir toujours moins sur l'état de délabrement de notre monde; les oies médiatiques qui veulent plaire et séduire à n'importe quel prix et qui cherchent à gravir sur les sommets grâce au taux d'audience et qui ne veulent surtout pas casser l'image qu'elles se donnent d'elles-mêmes alors qu'elles sont aussi imparfaites et humaines que n'importe quel ange de la télé-réalité; les oies du populisme qui s'en remettent au gavage excitant d'un gourou télévisuel en pensant que demain tout ira mieux une fois l'épure réalisée et les démons chassés du territoire; et enfin les oies religieuses qui se gavent de perfection mais atteignent des sommets d'ignorance en évitant toute interprétation socio-psychologique de leur religion qu'elle que soit son origine et ses prophètes, il y a de quoi ouvrir des tranchées par milliers où viendront se fracasser bientôt leurs pauvres corps barbarisés suite aux haines réciproques développées et aux guerres organisées par nos grands maîtres de cérémonie soucieux de leur image mais pas des terrifiantes boucheries (halal ou non) qu'ils et elles sont en train de nous ouvrir un peu partout.

Je ne suis pas en colère. Non. Cela ne sert plus à rien. Je regarde seulement toutes ces oies très stupides qui préfèrent le gavage à outrance d'une nourriture qui les empoisonne à un régime drastique où elles se mettraient enfin en question et se prendraient en charge individuellement afin de libérer leurs capacités de cerveau disponible pour créer des liens humains, charnels, et fraternels entre communautés du monde entier afin d'éradiquer les haines et les croyances trop bien ancrées dans les cervelles.

Mais les gourous adorent bien évidemment les oies. C'est leur fond de commerce éternel. Et ce serait trop bête que les oies se décident à ignorer la Foi professée par les spin doctors de leur religion par crainte d'une crise de foie qui leur coûte déjà toutes leurs libertés et les entraînent vers l'enfer des conflits totalitaires...

P.S. Lors de votre prochaine dégustation de foie gras, veuillez penser à l'oie tombée au combat à cause de son extraordinaire envie de manger toujours plus de maïs, sa très grande Foi nourricière.

 

Les commentaires sont fermés.