21/08/2016

La bombe atomique ou la bombe islamique?

L'Homme a créé la Terreur pour dominer le monde.

Il l'a fait et le fait encore par deux systèmes de domination "créatifs". Le premier de ces systèmes fut d'inventer un chapelet de châtiments divins liés à la superstition à travers la terreur d'un dieu tout-puissant et omniscient par le biais de la religion. Se soumettre à Dieu c'est se soumettre à l'homme, le gourou, qui dictera ses propres volontés à ses fidèles. Si je prétends que ma parole vient directement de la volonté de Dieu je crée une carapace indestructible autour du Verbe que je délivre aux femmes et aux hommes qui boivent avec ivresse à mes paroles...

Ce premier système fonctionne toujours à notre époque. Devant la mort, la peur de l'Homme, conscient de sa disparition possible d'un jour à l'autre, ne peut qu'entraîner une croyance et un attachement en l'au-delà afin de rester immortel une fois franchi le cap fatidique. Et si le système religieux dans lequel je vis déclare dans son ensemble que Dieu est un être Tout-Puissant qui condamnera à l'enfer toutes celles et tous ceux qui failliront à la Loi, je ne peux que craindre la punition éternelle et me soumettre...ou alors en sortir à mes risques et périls.

L'être humain est un rebelle dans l'âme et jouit de son intelligence propre. Et celui ou celle qui en use est automatiquement traité de soldat de Satan par un système où la religion est omnisciente et omniprésente. Il a fallu à la chrétienté les horreurs de l'Inquisition pour ouvrir les yeux sur les valeurs très critiquables, voir abominables de la religion du Christ et assister à la montée de l'esprit critique au siècle dit des Lumières pour enfin sortir la religion de sa gangue préhistorique. On peut dire que les droits humains ont été créés à partir du moment où la religion chrétienne a été critiquée et remise en question. Issus de cette gangue préhistorique la religion du Christ pratiquée par de nombreux fidèles navigue entre esprit critique et croyance de l'amour divin. La religion chrétienne n'est déjà plus un système. Elle est adaptée et adaptable aux goûts individuels de chacun.

Mais voilà. On ne sort pas de la religion d'un coup de baguette magique. Si l'homme ne croit plus tant en un dieu omniscient qui punira de l'enfer celles et ceux qui dévient de la Loi primitive il faut bien qu'il croit en autre chose de tangible. Et l'Amérique, l'Occident, créa son modèle matérialiste à son image. Si tu ne crois pas à l'enfer, mon fils, ma fille, alors croit à l'enfer sur Terre si tu ne t'enrichis pas et que tu restes sans le sou parmi cette société d'abondance. Tu seras alors rejeté, méprisé, et considéré comme un minable si tu ne te fais pas bon capitaliste et bon prêcheur de la bonne parole évangélique du Capital. Si tu n'en veux pas de ce machin là, protège bien ton estomac car derrière tout ça il y a la bombe atomique qui menace et agira au cas où toi et tes petits copains voudraient d'un autre monde qui navigue vers une autre croyance...

La seule puissance qui n'a jamais usé de l'arme la plus barbare est la nation la plus civilisée et démocratique du monde... Dieu est sur Terre. Elle s'appelle l'Amérique. Et la bombe islamique conteste son hégémonie. D'où cette guerre entre d'un côté les croyants à une superstition divine et les croyants à une réalité matérialiste toute-puissante. Pour celles et ceux qui ne croient à aucun des deux systèmes, ils ne restent plus qu'à jouer les clowns sur un blog ou dans des spectacles.

L'artiste n'a qu'un choix. Celui de sa propre liberté.

 

Les commentaires sont fermés.