23/08/2016

Oh my God! Insulte-toi!

Namewee, un chanteur malaisien, est en prison pour insulte à la religion musulmane.

Namewee a créé une parodie religieuse qui touche toutes les religions principales de notre monde actuel.

C'est un rappeur, un artiste, un homme libre. Hélas, notre monde vit dans une société carcérale où les libertés s'amenuisent jour par jour.

 

Croyez, braves gens! Croyez en ce que vous voulez mais vivez et laissez vivre. L'Humanité manque tant de lumière que la haine de l'Autre pousse partout comme un champignon atomique. Ouvrez vos coeurs, éclairez vos cerveaux, riez et moquez-vous de nos dieux (de votre dieu en premier). Si Dieu existe, il aime Namewee et son rap. Si Dieu n'existe pas, il restera toujours les êtres humains pour aimer Namewee et son tube. Dieu n'a pas besoin de flics et de fous pour signifier une insulte à son égard. Dieu vit partout dans l'Amour, la Paix, et la joie de vivre.

Freedom for Namewee!

 

2016-08-23 08.23.00.png

Eh la Nikabée, le pôv con d'Pacha a cru dur comme ferraille à notre statut de météorite! Hi hi hi!

 

2016-08-23 08.23.000.png

T'as gueule Titeuf! T'insultes pas Dieu. Il nous surveille sous la table! Omniscient, il détient la science exacte. Il voulait juste nous libérer et nous donner de l'importance alors que tout le monde nous rejette comme de vulgaires scories sans valeur! Tu vois, moi je vais me dénikaber pour pouvoir kiffer mon visage dans la rue et toi tu vas jouer à la pute sur le trottoir. Comme ça, on est kifkif au niveau du rejet. C'est l'effet kleenex. Le mec, il se mouche dedans puis il te jette avec dédain à la première poubelle venue.

 

POuah la Nikabée! T'es pô folle. Moi, une pute qui trotte? Crotte de mouche! Plutôt me faire sainte nitouche dans un couvent si je veux garder mon éditeur, mes lecteurs et mes lectrices.

 

Ah ouais! Tu veux mon nikab sur ta tronche, pôv cloche? Ce sera un premier pas vers ton succès planétaire.

 

Et toi? Tu veux ma plume où j'pense, pôv fille! Je suis déjà célèbre dans le monde entier. Me manque que la célébrité divine. Quand je serai Dieu, je te jetterai en enfermement psychiatrique, toi et ton nikab de donner kebab! Et quand tu seras enfin guérie, tu feras partie de mon harem de vierges qui serviront à satisfaire les martyrs de mon culte. Tu seras une pute à moi, quoi!

 

La religion c'est de la m en boîte, Titeuf. Moi je suis spirituelle, drôle et sympathique comme les présentatrices de France 24.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.