24/08/2016

Les drôles d'aventures de Burqanette et Niqabête

Elles pourraient sortir tout droit de la Pokémon Go Connexion.

Imagine-toi Burqanette venir manger à ta table et Niqabête se poser sur ton bureau. Pour augmenter ton score, bien entendu, tu dois les capturer dans ton basket. Beurk! C'est pas ton genre. Mais le jeu te l'impose si tu veux porter ton score plus haut.

C'est pas tout ça. Je ne joue jamais à Pikachu. Mais je m'intéresse à notre monde réel. Le hijab est maintenant verbalisé en France et le burkini voué aux bûchers de la nouvelle Inquisition chrétienne. On veut des Christ en croix, en live si possible, bien exposés, bien ostentatoires. Des fous de Jésus qui réinventent la crucifixion pour de vrai. Y a-t-il des cathos pour dire qu'il ne faut pas étaler la religion du Christ lors de cérémonies débiles où des hommes sont prêts à se prendre des clous dans les mains et les pieds juste pour imiter leur idole?

Je suis bien d'accord que Burquanette et Niqabête sont des filles occidentales qui veulent jouer à cache-cache avec la société sans savoir que des centaines de milliers de femmes dans le monde orientale voudraient se débarrasser de cette tenue d'un autre âge qui les emprisonne à vie et qui les soumette totalement à leur mari...bien avant Allah...

Je veux bien que la stupidité métaphysique de ces jeunes filles occidentales débouche sur une bonne amende pour elles, ce qui les fera peut-être réfléchir un peu plus loin que leur grille de lecture sectaire qui se résume à vivre en attendant l'au-delà et Allah. Et ça les aidera aussi pour réintégrer la vie en démocratie. Je veux bien que l'on dise stop à l'extrémisme religieux partout où cela est possible. Et chez nous, c'est encore possible.

Mais je refuse que nous autres Occidentaux dictons aux autres comment on s'habille et comment on se baigne en mer, dans un lac, ou une rivière. Pour la piscine, il y a un règlement valable pour tous et si le vêtement intégral (tenues de surf ou burkini) y est banni alors oui, on peut dire non au burkini dans ce cas-là exclusivement. Mais pas à la mer ni au lac. Et on ne peut pas dire non au hijab sous prétexte qu'il ne fait pas partie de notre culture et que les femmes voilées nous dérangent. Car au final, les censeurs fascistes vont aussi nous dire et nous dicter ce qui est l'art pur et valable pour nous tous et ce qu'est l'art dégénéré à proscrire dans nos moeurs et à interdire à notre regard.

Mesdames et Messieurs, réfléchissez bien sur le sens des interdits en société. Hitler a pris le pouvoir en interdisant peu à peu le droit à certaines personnes et communautés à s'exprimer puis même de vivre sur Terre.

Cela doit continuer à nous faire réfléchir durablement dans notre façon de vivre en démocratie.

Commentaires

La crucifixion pour de vrai, ça se passe sur les terres de l'Etat islamique.

Quant à la comparaison avec Hitler, il est parvenu au pouvoir de façon légitime en profitant de toutes les structures démocratiques en place (élections etc.) Il y a un autre mouvement toxique qui profite de la démocratie et de nos libertés pour grignoter le terrain, inexorablement, chaque jour un peu plus.

On ne parlait pas de burkini l'année dernière. Pourquoi ce soudain besoin d'aller s'afficher ostensiblement en tenue religieuse à la plage? Aurons-nous bientôt des prières musulmanes sur la plage également? C'est interdit mais on s'en fout! On ne peut rien dire parce que c'est islamophobe. Le bouclier parfait!

Écrit par : Arnica | 25/08/2016

Les commentaires sont fermés.