26/08/2016

Siam, 11 euros qui anéantisse le vivre ensemble

La plage en France cet été 2016 c'est de l'eau, de l'eau, et encore de l'eau. Et un soleil de feu qui met la société en poudre.

Si la force publique (les gendarmes) se met à verbaliser sur la plage pour un hijab ou un burkini, c'en est fini de la paix et des valeurs républicaines tant prônées par ce gouvernement Valls qui a des tendances fascistes plutôt que socialistes.

Siam est cette mère de famille musulmane en vacances sur la Côte d'Azur avec ses enfants et qui voulait tremper ses pieds dans l'eau sans vouloir prendre un bain. Elle n'est d'ailleurs pas une adepte du burkini lorsqu'elle porte un maillot de bain. Sa famille toulousaine est de longue date établie en France. La France est donc sa patrie de souche...

Siam s'est sentie humiliée et bafouée dans ses droits et sa liberté. Mais deux tiers des Français et Françaises présents sur la plage, de bons cathos qui ne vont pas à l'église pour la plupart mais de bons cathos quand même, ont libéré leur bonne parole se sentant soutenus par la police qui verbalisait. "Retourne chez toi si tu ne veux pas te déshabiller comme nous". "On en a assez des problèmes avec les musulmans". 

Les musulmans ont-ils d'une nation? De la Nation of Islam? Ont-il un territoire bien précis sur Terre? L'Arabie Saoudite ou le Qatar? Les musulmans doivent-ils retourner chez eux ou plutôt disparaître de la Terre? Le Coran doit-il être brûlé au même titre que le Mein Kampf d'Hitler pour idéologie religieuse fasciste?

Le musulman est tellement pris à parti que le simple fait de dire qu'il est musulman, même s'il ne pratique pas les rites religieux, le rend suspect et automatiquement hors des normes de la société française.

Le plus grave dans cette affaire c'est que la France donne le pouvoir au courant extrémiste religieux qui prône un islam pur et dur et discrédite complètement le musulman ou la musulmane "libéré(e)" qui s'est affranchi(e) des dogmes et du pouvoir des mosquées. Car aucun musulman ou musulmane pratiquant(e) n'a plus envie d'écouter celui ou celle qui sort du Livre sacré par sa façon de vivre et de penser. Stigmatisé, ostracisé par tout un pan de la société française, qui plus est catho, le musulman ne peut alors que se recroqueviller dans ses croyances, rigidifier sa foi, faire bloc communautaire contre les ennemis déclarés de sa religion.

Le gouvernement français donne aux terroristes le carburant dont ils rêvent. Une fois de plus, ce gouvernement affiche son incompétence, son manque de hauteur et de grandeur. Messieurs Hollande et Valls, seule la démission vous sauverait encore d'un échec total. Mais de cela, vous ne voulez en entendre parler bien trop imbus de vos personnes.

 

Les commentaires sont fermés.