27/08/2016

Un certain trouble à l'ordre public

"Quand on parle de vêtements de natation, les mots qui viennent automatiquement à l’esprit sont "liberté", "bonheur", "fitness", "eau", "soleil", on ne parle pas de "politique", de "haine", de "terrorisme", d’"obsession"."

Aheda Zanetti, styliste, créatrice du burkini

 

Si le bikini fit scandale dans les années 60 sur nos plages, c'est au tour du burkini de voler la vedette à ce qui fût, jadis, une conquête féminine et qui n'est, aujourd'hui, qu'une imposition vestimentaire sur la plage par des autorités devenues follement hystériques et de fort mauvaise foi.

Le burkini a été inventé par une femme musulmane, et non un homme, qui, voyant le visage d'une jeune fille rouge comme une tomate sous son hijab et ses vêtements décida de palier à l'absence de maillot convenable fait pour la plage et pour la femme musulmane qui pratique les codes religieux de l'islam.

Le burkini n'a rien à voir avec la burqa et le niqab dans sa conception et son intention. Il n'est pas fait pour enfermer la femme à la vue des hommes et faire disparaître son statut de femme dans la société civile. Il n'a été créé que pour permettre aux femmes religieuses de respecter leur religiosité.

Demandez donc à une religieuse d'une communauté catholique qui vit en longue robe et en foulard tout le long de l'année de se mettre en bikini. Cela aura le même effet repoussant sur elle. Elle n'ira jamais à la plage parce que sa pudeur de fille de Jésus ne le lui permettra pas.

Il nous faut accepter que si des femmes n'ont pas envie de se mettre à nu sur une plage publique naturelle (lac, rivière, bord de mer), elles ont le droit au port du burkini ou tout autre tenue de bain qui couvre son corps. Pour les piscines, les arguments d'hygiène peuvent être pris en compte au même titre que les garçons qui n'ont pas le droit au port du short pour se baigner afin que tout le monde soit sur le même pied d'égalité.

Chères Françaises, chers Français, laissez au moins dame Nature accueillir ses filles d'Allah sur les plages de l'Hexagone puisque dans vos piscines il est fort aisé d'interdire le burkini et toutes sortes de vêtements loufoques. Un espace pour tous, un droit à la baignade pour tous. Une vie en communauté pour tous. Moins vous aurez de tolérance envers une pratique qui tient de l'islam pratiquant et non de l'islam libre d'interprétation, moins vous aurez de chance de voir les musulmans et musulmanes rejoindre les Occidentaux dans une libération religieuse et profane.

Ce n'est pas en forçant les gens à vivre à l'Occidental que nous arriverons à vivre ensemble. C'est en respectant l'Autre aussi longtemps que l'Autre nous respecte dans notre façon de vivre et de penser. 

Donc oui. Être intransigeant face au terrorisme est une priorité absolue pour un démocrate de quelque religion, ou athée, qu'il soit. Mais non. Chasser et verbaliser les femmes en burkini est une erreur fondamentale qui tient du fondamentalisme laïcard et qui coûtera très chère au Vivre Ensemble pour la France. 

Il est fort dommageable que ce gouvernement Valls/Hollande n'en tienne pas compte et qu'il s'enfonce dans son erreur d'appréciation...

http://www.france24.com/fr/20160826-creatrice-burkini-entretien-polemique-france-justice-politique-islam-femme-musulmane-religi

 

 

 

Image du Blog joliecoeurfrfr.centerblog.net


Source : joliecoeurfrfr.centerblog.net sur centerblog.

Image du Blog joliecoeurfrfr.centerblog.net
Source : joliecoeurfrfr.centerblog.net sur centerblog.

Les commentaires sont fermés.