11/09/2016

Commentaire-réponse "aux fruits vénéneux du Coran"

Mon commentaire ne passant pas (à l'envoi, il y est mentionné un message d'erreur) sur le blog de Mme Mireille Vallette, je le poste ici.

 

"Les véganes ont une croyance: ils ne touchent pas à la viande et protègent les animaux. Certains d'entre eux veulent imposer leur point de vue aux autres en général et au cirque Knie en particulier en inventant des mensonges sur la maltraitance envers leurs chevaux et autres animaux. La société fait la part des choses et protège à la fois la cause animale et le cirque Knie de très bonne réputation.

Vous ne pouvez pas interdire l'islam. Ce serait pire et absolument contre-productif. Il faut toucher tout enseignement extrémiste de l'islam qui refuse de se conformer aux normes et à la charte des droits humains devenue du coup la norme internationale valable pour toute l'humanité quelle que soit la religion personnelle de chacun.

Il faut séparer les croyances de l'Etat civil. C'est l'état laïc qui prime sur l'état théocratique antique. Il faut interdire les enseignements qui sont contraires à l'état laïc et démocratique et traiter le Coran comme un outil scientifique des sciences sociales et humaines. En un mot, il faut être sage et ne pas prôner la radicalité de l'interdiction de l'islam sinon la frange radicale de l'islam l'emportera et provoquera plus d'adeptes cinglés donc plus d'attentats donc plus de dangerosité et d'instabilité dans le monde. Le nazisme a été interdit après la destruction du monde...pas avant. Si l'Europe et le monde avait interdit Hitler et sa propagande fasciste, Hitler aurait quand même fait la guerre au monde. Donc il faut aider les musulmans à se débarrasser des pires prédicateurs de haine, de viols et d'esclavage des femmes pour permettre aux femmes musulmanes de vivre sainement un islam moderne, libéré, donc par certains côtés mécréant en certains passages du texte sacré. Vous ne pouvez pas interdire la chrétienté aux croyants libérés des dogmes... Il faut humaniser les croyances de chacun et chacune partout dans le monde... Dieu ne nous parle pas. Nous ne nous parlons qu'à nous-mêmes dans l'espoir d'être touché par la grâce divine... C'est ma croyance personnelle et intime. " 

http://boulevarddelislamisme.blog.tdg.ch/archive/2016/09/09/les-fruits-veneneux-du-coran-selon-deux-egyptiens.html

 

 

 

Les commentaires sont fermés.