20/09/2016

"Reykjavíkurdætur". Les Viqueens descendues d'Islande

Elles portent toutes des noms à coucher dehors, nom du groupe compris "Reykjavíkurdætur".

Elles sont féministes en diable et fuckent, pardon, rappent mieux que beaucoup de garçons. Elles sont seize ou dix-huit ou même plus. Elles ne savent pas elles-mêmes. Elles rappent toutes ensembles ou en plus petits groupes. C'est selon les motivations et les instants présents. Pas de prise de pouvoir. Juste se faire plaisir ensembles et porter un discours moderne sur les conditions de la jeune femme actuelle.

On sait qu'elles se battent pour que la femme s'émancipent et refusent toute agression corporelle masculine et viol. On sait donc d'elles qu'elles n'aiment pas du tout la domination masculine. C'est un euphémisme. Il faut les écouter. C'est plus important que d'écouter les belles paroles de Poutine ou Assad qui nous endorment et nous hypnotisent dans ce monde de domination masculine sur fond de destruction et de terreur mondialisée. Il faut les écouter et leur faire une place sur notre carte culturelle mondiale. Si un mince espoir ultime existe encore pour la survie de notre espèce...

 

Les commentaires sont fermés.