28/09/2016

Une position de l'amazone très 1900

Dans les forges du début du siècle dernier, il y avait quelques artistes facétieux qui détournaient la censure en dérision.

Quelque cent ans plus tard, un autre artiste qui fouille le lit d'une rivière en découvre des belles et des pas mûres qui batifolent avec les notaires de la ville. 

Pour ne pas plomber l'ambiance et prendre le large, voici un exemplaire fantastique d'une pièce en plomb oxydée de litharge. Chapeau l'artiste! (celui du siècle passé). Pour le présentateur de ce blog, je vous laisse passer le chapeau. C'est à votre bon coeur, M'sieurs Dames.

 

 

 

 

2016-09-28 07.31.25.png

La fille aux yeux de fée verte a taspé dans l'oeil de l'artiste

 

2016-09-28 07.32.37.png

Quelle belle entrée dans le temple de l'érotisme vintage!

 

2016-09-28 07.34.13.png

C'est pas l'Amazonie et le Temple du Soleil mais parfois l'artiste se perd en conjectures

sur les origines du maître de la forge.

 

20160928_072125.JPG

 

 

20160928_074145.JPG

 

 

20160928_0721255.jpg

 

 

20160928_072251.JPG

Ceci n'est pas une pipe mais une fille en position de l'amazone sur l'artiste (autre face et attrape dadaïste)

 

2016-09-28 08.32.12.png

Entrée très précolombienne du Temple de l'Amour

(mais les fouilles ont lieu dans une rivière neuchâteloise... A y perdre son latin et son grec)

 

Les commentaires sont fermés.