03/10/2016

Comment passer une heure en compagnie d'un orpailleur vert

Sans mercure mais avec de petits gestes manuels aidés d'un bâton ou d'une barre de fer trouvée sur place, l'orpailleur vert ausculte la rivière.

Il ne sait pas trop bien où chercher sauf qu'il a une bande dune cinquantaine de mètres face à lui sur laquelle il peut exercer ses dons d'observateur. Un terrain remplis de pièges. Ronces, orties, clous en tous genres peuvent le blesser ou le picoter pour un petit moment. Trouver un trésor sur les berges du lit d'une rivière implique quelques désagréments possibles.

L'orpailleur vert ne se sert ni de machine à creuser ni de produits très toxiques. C'est plutôt un type qui va extraire des objets qui ne sont pas très bons pour garder une eau pure et saine. Il ne cherche pas des métaux précieux. Il cherche un précieux passé d'activités humaines.

Et puis, après avoir pesté contre les ronces, les orties ou les clous, le type sans son chapeau de paille découvre de drôles de petits objets tout rouillé s'ils sont en fer ou gris mat ou brillant avec parfois plein de couleur rouge, bleutée, ou jaune s'il s'agit de plomb ou d'un alliage.

Le moment est toujours émouvant quand un objet indéterminé apparaît. Avant nettoyage, il est souvent méconnaissable. Et même après nettoyage, il rend l'observation captivante parce que l'artiste qui a inventé la pièce a posé des trompes-l'oeils qui peuvent faire apparaître différentes figures. Comme souvent les objets ne font guère plus que 1 ou 2 centimètres de long, il faut parfois le recours à la loupe pour bien comprendre les intentions de l'artiste.

Et voilà ce que ça donne pour les trois derniers bijoux découverts. Cela méritait bien de jouer à l'orpailleur et à l'archéologue.

 

20161003_075234.JPG

Tout est flou au moment de la sortie de la rivière

 

20161003_075513.JPG

Est-ce une sorte de dinosaure miniature herbivore?

 

20161003_075537.JPG

Ou alors un personnage de carnaval?

 

20161003_075542.JPG

Ah non. C'est plutôt un épervier perché sur sa branche...

 

20161003_075513.JPG

qui a pris de sacrées couleurs avec le temps perdu dans la rivière.

 

20161003_075600.JPG

Et celui là? Aussi un oiseau faisait partie de la famille du fer

 

20161003_075613.JPG

A cette époque, les gens portaient en pendentif des objets taillés dans le  plomb ou le fer...

 

20161003_075629.JPG

Retour au plomb. On dirait bien une baleine avec une queue en forme de volatile.

 

20161003_075821.JPG

Ah mais dans cette position là il ressemble à un animal qui porte des bois sur la tête

 

20161003_075733.JPG

Finalement, il ressemble à une maman chouette avec à ses côtés son petit.

 

Tout ce petit monde a été rejeté un jour d'avant-guerre ou d'après guerre dans le lit d'une rivière. Il réapparaît aujourd'hui grâce au regard d'un orpailleur qui ne recherche ni l'or ni l'argent dans la vie mais préfère au matérialisme une vraie connaissance du monde et des gens qui vivent ou qui ont vécu sur la planète Terre. La démarche est inverse à celle qui dit "Travaille pour t'enrichir financièrement". La démarche est: "Travaille pour enrichir ta vie de mille choses qui semblent sans valeur financière. Au final, tu auras une connaissance de la vie très intéressante et enrichissante et avec un peu de chance tes découvertes deviendront un jour l'attention du monde entier et auront alors aussi une valeur marchande...

 

 

Les commentaires sont fermés.