13/10/2016

Le carrosse présidentiel redevient citrouille pour Trump

Il se voyait déjà tout en haut de l'Amérique prêt à prendre les femmes par la chatte tout en envisageant déjà, le laid, des gamines de 10 ans dans son lit 10 ans plus tard... Pourquoi pas. Un président de 80 ans est toujours vert, surtout quand on s'appelle Donald Trump. 

Il rêvait toutes les nuits de sa victoire présidentielle, de ces "viva Donald Trump!"reçus de la foule à genoux devant sa grandeur et des filles tout aussi à genoux pour lui prodiguer quelques gâteries remarquables sous le bureau ovale. Se lancer le défi ultime. Faire mieux que Bill Clinton, il l'avait sans doute imaginer dans son imaginaire obscène. Peut-être une secrétaire qui rentre dans le saint des saints pour lui donner un dossier et qu'il retourne comme une crêpe devant la table fantasmée.

Le Donald c'est l'absence de la théorie de l'évolution. L'homme est un singe et il reste un singe dans la nature. Une femelle passe. Et hop! Il la choppe sur le chemin. Génération spontanée, créationnisme à la petite semaine où le maître, Dieu, a investi l'empereur comme le roi d'une mission unique sur Terre donc la tyrannie peut tout et a droit à tout puisque son pouvoir est naturellement de droit divin. La femme n'est qu'un objet de plaisir entre les mains du maître et seigneur des lieux. La pieuvre peut s'amuser comme elle veut, où elle veut, avec qui elle veut. Mafia du pouvoir, criminalité du pouvoir détenu par celui qui a obtenu les clefs célestes.

Mais voilà. La démocratie ce n'est pas ça, Monsieur Trump. La démocratie donne d'abord l'égalité à la femme. Et en sus, elle donne aussi le pouvoir présidentielle à une femme quand cela doit arriver. La démocratie suit vraiment la théorie de l'Evolution car elle tend à faire grandir l'Homme, à lui donner cette chance de vivre en paix et en égalité sur la planète Terre. Même si elle échoue bien trop souvent à son idéal démesuré, elle remet, comme Pénélope, sans cesse l'ouvrage sur le métier pour améliorer l'Humanité de ses comportements déviants et pervers. La démocratie a cela de beau: elle se fiche des rois et des empereurs. Face à la justice, elle place tout le monde à égalité, du plus pauvre au plus riche et parfois fait vaincre et donne raison à David contre Goliath.

Donald, nous vous avions promis un mois Halloweenesque. Vous êtes servi. Il serait vraiment temps de jeter l'éponge avant que Mélania n'apprenne des frasques encore plus graves de votre part et tellement perverses et manquant de respect à son égard et à l'égard des femmes qu'elle songe à vous laisser tomber du haut de votre tour d'arrogance. 

Un longue promenade, un long retour vers l'Amérique pour mon coeur qui ne l'a jamais vraiment quittée. C'est aussi pour cela que je me bats pour une Amérique libérée de ses pires démons.

 

2016-10-13 10.09.45.png

La Citrouille de Donald

(merci à https://www.spreadshirt.fr/evolution+union+loup+t-shirts-A16770302)

 

Les commentaires sont fermés.