13/10/2016

Trump-Clinton: sur le front de la guerre des sexes

Si Hillary Clinton l'emporte le 8 novembre, ce sera en grande partie grâce à l'électorat féminin qui se mobilise désormais pour elle.

Si le cauchemar Donald Trump l'emporte malgré le grand déballage de sa libido machiste ce sera en grande partie la faute à une majorité de l'électorat masculin.

Pouvons-nous écrire que nous sommes dans un grand basculement des mentalités et un bouleversement du pouvoir masculin au profit du pouvoir féminin? Si c'est le cas et que l'Amérique a toujours 20 ans d'avance sur le reste du monde, alors nous pouvons espérer en des lendemains moins dramatiques que l'ambiance morbide actuelle nous promet avec l'éventuel prolongement de cette "troisième guerre mondiale" engagée en Syrie et pouvant se propager au reste du monde.

Reste que Hillary Clinton face à Vladimir Poutine et tous les monarques du globe aura à faire à rude partie d'autant que dans son pays il y aura, comme pour Barack Obama, quantité de personnes masculines mais aussi féminines prêtes à lui mettre les bâtons entre les jambes. C'est une métaphore pornographique pour dire qu'il y a encore bien trop d'hommes qui rêvent de mater les femmes par leur sexe et qui sont parfois soutenus par des femmes qui tiennent à la tradition machiste qui fait apparemment florès en Russie sous Vladimir Poutine...Donald Trump, quant à lui, n'étant pas le dernier des Mohicans dans ce domaine à réussir des merveilles sur l'esprit féminin américain...

Rendez-vous le 8 novembre pour savoir si l'Amérique a décidé de poursuivre une révolution démocratique engagée sous Obama ou si, au contraire, elle s'enfonce dans l'obscurité et les risques grandissants de terreur mondiale.

Les commentaires sont fermés.