06/11/2016

2020, l'année ou l'Amérique ne pourrait pas voter

2020. Guerre civile, guerre raciale, guerre des gangs, guerre imminente à l'internationale. Le président s'octroie tous les pouvoirs et annule les élections. Celui qui aura semé le chaos se nourrira du chaos pour se maintenir en dictateur.

Vous ne rêvez pas. Cela peut devenir l'Amérique et le monde de 2020 si vous votez pour cet homme.

Quant à l'Europe de l'Est, un autre ogre aura les coudées franches et ne fera de nouveau qu'une bouchée de pain à sa gloire des satelites de l'ex-URSS. L'Europe de l'Ouest n'aura alors le choix qu'entre une guerre totale en solitaire contre l'ogre venu du froid ou la soumission honteuse au nouvel ordre mondial de l'ogre. Car l'Amérique de ce président-là ne viendra pas contrecarrer les plans de son frère mafieux en dictature ce qui obligera soit à un putsch militaire en Amérique soit au statut quo avec ce fantoche au pouvoir.

4 ans, ce n'est rien du tout. Mais la situation du monde peut être totalement bouleversée par un seul homme à la moumoute. 

Ceci n'est plus de la fiction mais un scénario possible parmi d'autres scènes plus affolantes encore comme une guerre atomique imminente.

Ce sera une peur bleue et du sang.

Voter encore pour la Maison bleue serait nettement plus rassurant. Mais les gens s'en souviennent-ils encore à l'heure de l'argent tout-puissant et omnipotent? 

Mercredi matin, nous saurons.

 

Les commentaires sont fermés.