07/11/2016

Monsieur T a perdu le contrôle de Twitter

Comme un enfant à qui on retire son jouet parce qu'il en abuse et provoque des dégâts, Monsieur T ne twitte plus lui-même pour les trois derniers jours de campagne. Son équipe lui a retiré l'autorisation de faire joujou.

Incroyable que le type qui veut devenir Président de la première puissance démocratique mondiale ne gère pas les derniers tweets de sa propre campagne calamiteuse.

Et si les électrices et électeurs avaient compris que la farce a assez duré?

Au passage, j'invite les responsables de Twitter a supprimé le compte du petit malin qui a usurpé mon pseudo et mon nom complet pour ouvrir un faux compte avec un faux e-mail "@pachakmac" n'est pas mon compte e-mail. Ne comprenant pas l'humour obscur du petit plaisantin qui s'est mis dans ma peau avec un drôle de tweet il serait peut-être temps que Twitter face le ménage et efface ce compte à un seul tweet et un seul abonné qui apparaît dans les recherches Google.

"Excuses + licenciement. C'est trop! Si le baise-en-ville contenait des préservatifs contre l'humour gras, HO devait en faire la proposition."

 

Qui est HO? Je laisse à l'auteur le soin de se reconnaître et lui prie de s'excuser auprès du lésé pour cette usurpation d'identité qui dure depuis plus de 4 ans...

Comme quoi on peut ne même pas contrôler sa propre identité sur Twitter et quand même rester serein face à toutes celles et tous ceux qui ne nous veulent pas forcément du bien.

 

Maintenant il est l'heure

de savoir.

Savoir si la montagne va bouger

et que de son tremblement

naîtra une Présidente

qui changera l'Histoire de nos démocraties.

Et sinon?

Je rejoindrai la montagne

et me ferai pierre silencieuse

en vous laissant à toutes et à tous

le souvenir de ma poésie.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.