10/11/2016

Le dernier blues

Dis maman

c'est quoi ce monde de dingues

qui cartonnent dans les urnes?

Qui c'est ce peuple zombie

qui ne veut que du Blanc

au pouvoir et pour toujours?

Qui sont ces gens qui votent

Trump, Le Pen, Poutine?

Des personnes qui se croient

seules au monde?

Qui ont droit à tous les égards

et sans partage?

Qui veulent la ségrégation raciale?

Qui acceptent le sexisme

et l'infériorité de la femme?

Qui sont grossiers 

et rejettent la différence?

Qui veulent faire la loi

alors qu'ils parlent de lyncher,

d'exclure,

de construire des murs,

de chasser la racaille,

de porter les fusils

en guise de power flower.

 

Je te le dis maman.

Ce monde qu'ils veulent

ne sera jamais le miens

et jamais je ne me plierai

à leur volonté et leur violence.

Le fascisme et le nazisme

c'est non merci à jamais.

Je suis Blanc et j'aime ma blancheur

mais ma blancheur

se mixe à toutes les couleurs du monde.

 

Jamais je ne fermerai mon coeur

à cette planète Terre

qui n'a de frontière réelle que sa sphère.

Jamais je ne serai propriétaire

de mon pays parce que mon pays

c'est la terre entière.

 

Et tant pis pour tous ces gens.

Je trime comme eux tous les jours

dans un job beau et difficile

qui ne rapporte pas beaucoup de cash money.

Mais ce métier m'a appris

combien nous sommes tous pareils.

J'ai travaillé avec des gens

venant de dizaines de pays différents.

Et je n'ai pas vu de différence de peau

et d'humanité.

J'ai vu des différences culturelles

qui nous ont rapproché.

J'ai vu des sourires et parfois des disputes.

Mais jamais la haine,

jamais le rejet,

¨jamais la condescendance,

jamais la volonté d'exclure

ou d'être exclu de l'équipe.

 

Mais toutes celles et tous ceux

qui croient que la mondialisation

détruit notre humanité

confondent le Capital avec les hommes et les femmes.

 

Et en termes Capital

Donald Trump en connait un rayon.

Et en termes de destruction des liens

toutes celles et tous ceux

qui croient que leur petit village

vivra mieux sans le reste du monde

fourrent bien profond

leur doigt violent

dans la chatte de l'Humanité

sans se poser la bonne question:

 

S'ils sont sur Internet

c'est que d'autres peuples

ont travaillé pour ce savoir,

que d'autres peuples

ont fabriqué leurs ordinateurs,

que d'autres peuples

ont fait que tous nos liens

sont aujourd'hui universels

et instantanés.

 

Je vais couper ma ligne

que j'entretenais avec le monde.

Je reviendrai au temps jadis

dans mon petit village

sans plus me soucier

sans plus m'informer

sans plus recevoir d'idées

ni en donner.

 

Que se passera-t-il alors?

Ceux qui auront la technologie

et l'utiliseront iront encore plus loin

alors que je deviendrai le grand dadais obtus

du village qui ne saura plus rien.

 

J'ai appris beaucoup de choses

avec le reste du monde.

J'ai appris au contact des autres

sans mettre de frontières

entre eux et moi.

J'ai souffert avec eux

des conditions de travail

et des salaires inférieurs.

Mais jamais je n'ai pensé

que l'Autre était mon ennemi

parce qu'il pouvait me prendre

ma place de travail

pour un salaire encore plus bas.

J'ai toujours pensé que

c'était les détenteurs du grand Capital

qui faisaient du mal aux petits,

détenteur du grand Capital,

genre Donald Trump,

grand dinosaure devant l'Eternel.

 

Se faire désavouer par ses soeurs

et ses frères qui vivent dans leur galère

me fait beaucoup de peine.

Se faire ignorer des médias

qui savent tout de mon travail

me fait beaucoup de peine.

Me retrouver seul au monde

me fait beaucoup de peine.

Mais j'accepte ma peine

Oh maman.

 

Hillary n'a pas atteint le sommet.

L'Everest de son coeur est touché.

De même pour moi.

Mais je resterai calme, voluptueux, et amoureux,

de joyeuse humeur avec les amis,

avec le blues qui collera à mon âme

durant les longues nuits d'hiver.

 

Nous pouvions faire un monde différent.

Nous pouvions créer un peuple planétaire qui grandit.

Nous allons nous diviser encore davantage.

Et créer plus de conflits et de guerres.

Nous allons aller vers un suicide collectif.

Mais de ça je n'ai plus envie de parler.

J'ai envie de danser et de faire bonne figure

pour ma familles, mes amis.

J'ai envie de refaire ma vie dans une cave

où toutes les musiques du monde

seront jouées par un DJ.

J'ai envie de prendre la main

de celle que j'aime

et lui promettre

que jamais je ne la laisserai

aux mains des nazis

qui lui feront du mal

ni à elles ni à mes enfants

ni à ceux et celles que j'aime

qui seront les proies des nazis.

 

Nous saurons répondre

si hélas ce jour arrive.

 

Le monde porte ses habits de tristesse.

Hillary est remplie de détresse.

Barack tente de sauver

l'héritage de sa présidence.

Mais tout partira en fumée dans l'ouragan

de Monsieur T.

C'est ainsi que l'a voulu l'Amérique.

 

Et tant pis pour ceux qui ne comprennent pas.

Moi, c'est eux que je ne comprends pas.

Et qu'ils ne viennent pas encore

jouer les pauvres victimes du mondialisme,

nous jeter la faute à nous les artistes

quand la menace atomique se précisera.

Ils pourront alors se regarder dans la glace

et se demander pour qui aura été leur vote.

Mais il sera alors trop tard,

bien trop tard,

pour changer quoi que ce soit

au destin des Hommes. 

 

Je vais lâcher mon intelligence

et mes mains ne pianoteront plus

sur le clavier.

Je vais me faire une raison.

Les salauds qui sont en train de prendre

le pouvoir sur la Terre

conduiront les peuples dans le mur.

 

Alors il sera temps de chanter

une dernière fois

Oh Mamie Oh Mamie Blues

 avec la grande Dalida.

 

Le fascisme m'a tuer.

 

 

 

 

Commentaires

réponse à la Obama à cent blagues

Comme Barack, Michelle, Hilary, Bernie, je fais partie du giron des ânes. Mais au fait pourquoi donc avez-vous perdu votre temps à venir me lire toutes ces années? Vous avez Donald. Que voulez-vous de plus?

Écrit par : pachakmac | 10/11/2016

J,attend votre promesse, abandonner votre blog, qui abelle lurette que je ne lis plus..

Écrit par : 100 blagues | 10/11/2016

Vous auriez préféré l'autre?
https://www.youtube.com/watch?v=Z869b0fPL9I
http://www.agoravox.tv/actualites/politique/article/hillary-clinton-si-je-suis-53886
https://www.youtube.com/watch?v=q0NECKLELi4
https://www.medias-presse.info/cinq-temoins-embarrassants-pour-hillary-clinton-trouvent-la-mort-en-quelques-semaines/59409/
http://csglobe.com/deaths-surrounding-clinton-empire-mere-coincidences/
Si oui, vous êtes dingue.

"Les salauds qui sont en train de prendre
le pouvoir sur la Terre
conduiront les peuples dans le mur."
Après avoir pris connaissance des liens ci-dessus, vous rendez-vous compte de l'énormité de vos propos ?
Les peuples sont déjà "dans le mur", en Afghanistan, en Irak, en Syrie, en Turquie, en Ukraine. Si Trump ne trahit pas ses paroles nous aurons la paix au lieu de la guerre voulue par l'autre folle. Le choix est vite fait. Votre vision de l'actualité est formatée par les mensonges et la corruption de la presse pourrie. Vous avez tout gobé. Malheureusement. Et malheureusement vous n'êtes pas le seul. Triste époque où certains ont réussi à faire prendre des vessies pour des lanternes. Post tenebras lux. Réveillez-vous.

Écrit par : Charles | 11/11/2016

Les commentaires sont fermés.