16/11/2016

Les dictatures se congratulent (first Bachar et ses salades)

Joie et bonheur sur la planète. Xi, Poutine, Assad, manque encore Kim le roi de la provoc, se félicitent de la nomination du néo-roi consommateur Donald Trump.

On fait un Breakfast in America ce matin. Rien que pour le bonheur de vivre ce temps béni où la démocratie se fait tailler un costard par le peuple d'Amérique. Tout un symbole pour le monde.

Et l'Europe, combien de temps va-t-elle résister avant de placer ses roitelets et reines au pouvoir qui finiront par se taper sur la tronche un jour ou l'autre comme toutes les dynasties qui ont entraîné les royaumes à se faire des guerres définitives?

A moins que les nouveaux rois et nouvelles reines soient d'une nature nettement moins belliqueuses que ceux de l'époque passée?... Assad n'en est pas un exemple frappant... Et une place de Chine s'en souvient encore... Quand à certaines régions de Russie, elles se souviennent bien de la marque Poutine... Bon j'arrête. Le peuple d'Amérique a voté Trump. Il a donc raison. 

 

Les commentaires sont fermés.