19/11/2016

Les déportations, les génocides, les atteintes aux droits humains nous regardent

N'en déplaise à une partie des participants et participantes à la blogosphère, les atteintes aux droits et à la dignité humaine sur toute la planète nous regardent de près.

D'abord il faudrait rafraîchir les mémoires de nos blogueurs et blogueuses si peu interventionnistes (sauf sur les blogs). Si le monde avait laissé faire l'entreprise de mort d'Adolf Hitler, nous serions tous ses petits soldats fanatiques ou ses victimes, souvent les deux une fois que la dictature vient à nous considérer comme traître, et lui serait notre dieu, notre pur Être d'origine messianique et divine (et non satanique puisque adoré du peuple aux cheveux blonds et pur...au contraire du maître qui avait les cheveux foncés). Avec les fous criminels, on n'est jamais loin du comique le plus burlesque.

Il est évident que si on laisse faire le crime, le crime deviendra plus grand. Pour mon raisonnement intellectuel c'est d'une logique quasi scientifique et implacable. Donc si on laisse faire, on laisse aux salopards toutes la latitude et la longitude pour créer des océans de sang autant que cela leur paraît nécessaire à leur pouvoir despotique. Si on laisse le tigre mangeur d'homme goûter à la chair de l'homme, il y aura demain mille tigres mangeurs d'hommes qui nous dévorerons. Même Darwin aurait pu écrire ça. Une fois que le goût de la chair est instillé, le criminel a tendance à perpétuer ses meurtres et ses déprédations. Seule l'opposition d'une société morale et civilisée, organisée autour de sa justice, peut affronter le prédateur et l'empêcher d'aller plus loin dans ses actes de folie.

Si on avait su stopper Adolf Hitler à temps, il n'aurait rien pu faire et des centaines de millions de vie n'auraient pas été arrachées à la vie pour des motifs complètement irrationnels et idéologiques. Quand je dis ce "on" ce n'est pas seulement aux Allemands de l'époque que je m'adresse mais à l'ensemble de l'Humanité. Et ce "on" est d'autant plus présent aujourd'hui que nous sommes tous réunis sous la bannière de la communauté internautique sans frontière...

Donc je ne peux en aucun cas souscrire à cette blogosphère qui accuse l'interventionnisme américain et propose le repli sur soi, sur sa nation, son peuple. Parce que si la démocratie n'intervient plus nulle part, c'est la dictature qui viendra à nous. Rien que ça! Ni Staline ni Hitler ne se sont embarrassés de la prise de peuples par le viol et le massacre des cultures et des gens. Et les dictatures d'aujourd'hui ne se brimeront pas davantage si nous leur laissons toute la liberté d'agir et l'immunité sur leur propre territoire qui deviendra un jour ou l'autre un territoire encore plus vaste. Aucun dictateur ne se restreint. Le seul frein à son empire, c'est la résistance civile et militaire des démocraties. Si la démocratie disparaît du champ de vision de l'humanité nous faisons place à la barbarie de petits et grands dictateurs qui se permettent tout et n'importe quoi.

C'est la loi des dinosaures, chers amis blogueurs. Et Darwin n'y peut rien. S'ils sont présents en nombres sur la planète, ils bouffent tout et font régner leur terreur. Il n'y a que la météorite démocrate qui puisse faire quelque chose pour que cesse le règne des dinosaures humains sur la planète.

Êtes-vous près à faire partie de cette météorite qui tombe du ciel pour étouffer un règne inhumain que les démocrates ne veulent plus voir sur Terre?

 

 

Les commentaires sont fermés.