23/11/2016

Juppé: "La pêche, la gomme...et le lance-fion"

 

 

Il semble qu'Alain Juppé soit le plus vieux mais le plus moderne. Il semble aussi que son adversaire, François Fillon soit plutôt constipé en matière de foi et qu'il n'aime pas trop le catholicisme décomplexé et libéré du clergé.

Une chose les réunit cependant. Le langage des deux serait désuet et ne toucherait pas une certaine jeunesse. C'est vrai qu'avec l'âge on perd son langage djeun et qu'en politique il y a tout de même un sacré risque à vouloir se rajeunir au point de parler comme nos pô d'gosses... La preuve ci-dessous...

Comme j'ai envie de rire un peu ce matin et de toucher les jeunes de la rue, mais vous aussi chères lectrices et lecteurs, je me lance dans un fight politique pour jeudi soir entre les deux élus de la primaire:

 

François, No No.

No more je kiffe

ton game qui gerbe

la naphtaline et l'herbe

des pompes cirées

de ma frangine

quand elle prenait la cloche

du divine boss dealer

pour son top shit

et le bonze en soutane

pour son hautbois

dans la sacristie.

François, No No.

T'es pas étanche!

(right Jean-François)

Sous ton air du dimanche 

tu fais enfant de choeur

jamais sorti sniffer la ligne

et les courbes d'une taspé.

Tu cultives ta post-nost low cost

dans ta glasnost

et tu vas à la lose

en prenant pour sparring-partner

cette bitch réac

qui se barbouille

en bleu marine

et qui va tsunamer

cramer la France.

François Fillon, t'es post-daté.

Dimanche je te jarte.

 

Alain, No No.

No more je kiffe

ton game et tes balances

entre dreadlocks,

baieroses, et anars.

On dirait que tu tournes

comme une bourrique

de Chamonix

sur un manège du X

mettant le feu au cirque

avec tes pom-pom girls

qui t'allument le cricket

de droite à gauche

en visant le centre

et ta France arc-en-ciel 

qui joue la défonce et la fumette

right dans le gore et le crade

d'un ghost train

s'enfonçant dans ton fion.

Tu te feras sodomiser

comme a stupid boy

alors que je jouerai

de mes Léonid Brejnev

sur la Place Rouge

à Smokeputin

avec mon crack boy

et ses joyeux trolls

à célébrer la victoire

pour la France.

 Sunday right now.

No Love.

AJ.

 

 http://www.huffingtonpost.fr/2016/11/22/on-a-rafraichit-le-discours-dalain-juppe-avec-des-expressions-d/

 

Les commentaires sont fermés.