24/11/2016

Cette France qui me débecte

C'est donc sur le surnom d'Ali Juppé que la France raciste et radicale se lâche pour vomir le candidat de la Droite, candidat qui n'a jamais été en faveur de l'extrémisme religieux, islam, juif, et chrétien confondus et qui d'ailleurs propose un renforcement des services de protection pour épargner à la France d'autres attentats et attaques sournoises des islamistes.

Alain Juppé va-t-il finalement tomber à cause d'Ali Juppé?

Qu'est-ce que cela signifie de la part de cette Droite-là qui s'apparente à l'extrême-droite de Marine Le Pen? Que d'abord porter un prénom arabe est source de grave problème en France. Ce n'est pas impunément que l'on surnomme d'un "Ali" Alain Juppé. Ce simple prénom signifie aux yeux de ces gens que les musulmans et Arabes d'autres confessions ou athées sont stigmatisés et infréquentables pour la France profonde. Cela confirme tout le mal que l'ont peu penser de cette France "supérieure" qui se prend pour l'acmé de la République alors qu'elle n'est que raciste, exclusive, monoculturelle, et tellement sûre de son bon droit.

Ensuite c'est de la diffamation et de l'imposture relayées à haute dose sur les réseaux sociaux. Une honte et une lèpre républicaine dont même François Fillon n'a pas voulu se dresser pour défendre son "ami" et adversaire du jour Alain Juppé. Quand on fait partie de la même famille et qu'on se dit ami malgré les différences de projet et d'attitudes, on dit quelque chose sur cette pourriture, cette dégénérescence intellectuelle qui se répand via les réseaux sociaux.

Enfin, cela me fait de la peine personnellement. Parce que c'est aussi mon prénom donné par mon ex-futur épouse durant ma conversion à un islam laïque. Je précise "laïque" parce que non je ne suis pas devenu extrémiste, prêt à me faire sauter en Syrie ou dans une discothèque, je ne fréquente pourtant pas la mosquée, et je ne fais même pas mes prières et mes ablutions. Donc, pour les milieux journalistiques occidentaux, qui sont grave stupides de vouloir un islam moderne mais refusent parallèlement aux musulmans et musulmanes modernes d'être de vrai(e)s musulman(e)s (sic), comme pour les milieux proches des mosquées, je ne suis pas un "vrai musulman". Mais cela ne regarde que moi et Allah. C'est une des règles capitales de l'islam que chaque musulman et musulmane est sensé(e) respecter.

Je trouve tellement dégueulasse que l'on attaque ainsi le maire de Bordeaux qui a tout de même quelques belles réussites politiques réelles à son actif dans sa grande commune. Pourquoi cette France a tant de haine envers celles et ceux qui s'ouvrent à d'autres horizons que le petit microcosme Blanc franco-français? Pourquoi fait-elle tout pour abattre la probable seule chance de décrispation et de retour à une France plus heureuse et plus sûre, plus fière de ses diversités culturelles?

Cette France raciste, de mauvais foi, et menteuse veut-elle finalement la guerre civile et la débâcle de la France Républicaine au profit d'une dictature fasciste?

Ali Juppé, je trouve cela finalement assez sympa pour la France. Si un énarque-président peut porter un tel prénom alors la voie est ouverte à la fin de la ségrégation raciale, politique, et aux chances de formation et de travail. On verra dimanche si Mohammed Ali Juppé bat au dernier round, par ko technique, son adversaire et ami Joe Frazier Fillon.

http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/primaires-droite/2016/11/24/35004-20161124ARTFIG00175-ali-juppe-et-tareq-oubrou-un-surnom-ravageur-et-un-allie-encombrant.php

 

Les commentaires sont fermés.