30/11/2016

Mister Twitt est bientôt président tandis qu'Alep se meurt

Il est incroyable ce futur président. Faut-il d'ailleurs l'appeler Mister Incredible ou Mister Twitt ou encore Mister Very Bad Witz?

Il est presque comme votre blogueur préféré. Nuit et jour à consulter Internet. Mais il est surtout décidé à faire de la presse et de ses journalistes un ramassis de mensonges. Mister Twitt revisionne les faits en 140 twitts et dit sa vérité. C'est un translittérateur et un gros bluffeur. Hillary a gagné le vote populaire avec plus de 2, 2 millions de voix en sa faveur.  Mais pour lui ce sont des fraudeurs sans droit de vote qui ont voté pour elle (tiens, j'aurais du voté Ali Juppé à la primaire de gauche...heuuu je voulais dire de droite). Un journaliste ne découvre rien sur ces soi-disant faux électeurs et fausses-électrices. Il n'a pas fait son job et pas trouvé les preuves irréfutables. C'est un mauvais journaliste.

Donald Trump est-il bien le futur Président des Etats-Unis d'Amérique ou un spamm doublé d'un troll nuisible?

J'aurais pu écrire ce twitt sur le fil twitter et faire un buzz d'enfer. Mais je vous l'écris ici parce que je ne travaille pas sur le réseau le plus fréquenté par le futur hôte de la Maison-Blanche (locataire, je n'écris pas ça parce qu'il ne paiera pas son loyer. C'est le peuple qui paiera son loyer et celui du bureau oval). Et sans salaire, si ce n'est le fameux franc symbolique qu'il est obligé d'accepter, comment ferait-il pour ne pas devenir SDF et coucher dehors?

Mister Twitt n'a rien dit sur le fil Twitter de la destruction d'Alep et sur son ami le dictateur Assad le Grand Dictateur.

Alors je twitte à sa place en traduction française:

"Merci pour le job, Bachar. J'attends ta cargaison de pains d'Alep pour Mélania. Elle en raffole.#donaldtrump"

Le règne des dinosaures ne semble jamais se terminer. La faute aux peuples qui votent avec leurs pieds plutôt qu'avec leurs têtes...et qui au bout du conte de l'horreur aiment se faire peur à mourir.

Les peuples regardent trop la télé et les films d'horreur. A la fin, ils croient que c'est leur réalité augmentée.

 

Les commentaires sont fermés.