04/12/2016

L'argent, mère de toutes les maladies et de tous les bienfaits

L'argent est une putain. Mais c'est aussi une mère. Et l'argent est nécessaire à notre survie comme la mère est nécessaire à la vie. Mais l'argent est aussi une putain qui se prête à tous les vices.

L'argent, Mélenchon en a besoin pour sa campagne. Il l'a dit. Ceux de Gauche qui ont voté aux deux tours de la primaire de la Droite lui doivent même 4 euros. Il l'a dit à son meeting de Bordeaux. Jean-Luc, si j'avais voté, je vous aurais payé un café au premier bistrot de quartier populaire et donné le retour de monnaie à la serveuse. Ainsi, on serait quitte.

L'argent, j'imagine parfaitement combien coûte une campagne présidentielle. Sarkozy me l'a montré avec Kadhafi et Trump avec ses show télévisés. J'imagine donc que l'organisation d'un meeting, malgré tout le bénévolat de vos fidèles supporteurs, cher Jean-Luc, cela coûte bonbon, et qu'un SDF serait super heureux de se retrouver avec l'argent de la location de la salle. Bon. Il en ferait certainement pas quelque chose d'aussi essentiel que vous, il s'achèterait quelques litrons de gros rouge, des clopes, peut-être de la beuhhh, mais peut-être pas. 

Il se dira: "Si Dieu m'a donné cette thune, je préfère me saouler parce que ce sera Fillon qui sera Président, ce sera chacun pour soi et Dieu pour tous. Mais si c'est les potes a Méluch qui m'amène c'te thune, alors je change ma vie et je rejoins la France insoumise parce qu'avec Méluch c'est un pour tous, tous pour un et que c'est un Suisse, ou des Suisses insoumis qui, au XIXème siècle, après une mousson diluvienne ont inventé cette nouvelle formule magique. Cela n'est pas de mon invention. Cela se trouve sur Wikipédia.

L'argent. Je sais que c'est mal de parler d'argent quand les stars planquent leur immense pognon pour échapper à l'impôt. Moi, je fais autrement. Comme je suis un failli perpétuel depuis trente ans et que les poursuites me courent après, j'ai inventé un système D pour faire comme les stars. Sauf que je risque gros: d'abord l'impopularité et les injures justifiées du peuple qui lui paye l'impôt; ensuite le manque de couverture sociale et un deuxième pilier très faible (c'est un truc suisse le 2ème pilier); et puis encore une rente AVS à ma retraite au quasi minimum; et puis enfin, en cas d'handicap à vie, de grosse maladie ou d'accident, un revenu minable et ensuite une rente minable. Donc, je prends des putains de risques (car je risque aussi la tôle et une grosse amende) pour pouvoir garder la tête hors de l'eau, offrir des cadeaux surprises à mes enfants et ma petite amie, aller au cinéma m'instruire, faire une bonne bouffe pas trop cher avec des potes ou ma famille dans un petit bistrot, partir à Paris ou Vintimille pour aider les migrants, voir à la frontière syrienne pour rencontrer Bachar et voir s'il va enfin m'écouter et venir faire un tour promotionnel avec moi et mon ballon de foot bleu de chez Nike à Alep et ailleurs pour sauver tous les enfants qui meurent sous ses bombes.

Bref, l'argent est une mère et une putain pour tous.

Sur ce, je vous souhaite bonne journée. Rejoignez les rangs de la France insoumise.

Un pour tous. Tous pour un. Et que Jean-Luc Mélenchon devienne Président. Vive la révolution! Pour l'argent, on verra ce qu'en feront lui et ses potes au pouvoir.

 

Les commentaires sont fermés.