05/12/2016

Le cocktail 49.3 de la France insoumise au candidat présidentiel Valls

Qu'il y aille et qu'il défaille avec la faillite de son gouvernement! Manuel Valls a éliminé François Hollande de la course par un de ses coups de menton dont il a le secret.

Mais la France insoumise, celle de Nuit Debout, celle de Mélenchon, lui prépare un joli cocktail tord boyau qui portera le nom 49.3 et qui sera servi dans tous les bistrots de la Gauche au moment de l'apéro et jusqu'au bout de la nuit, celle qui a revendiqué dans la rue contre un gouvernement aux ordres du Medef et de son patron.

Nous, on n'oublie pas les gaz lacrymogènes et les grenades de désencerclement pour faire passer de force la loi travail qui condamne les acquis du prolétariat au profit du grand patronat. Et on n'oublie pas celles et ceux qui ont été blessé(e)s et traumatisés par la brutalité policière aux ordres du Gouvernement socialiste.

Manuel Valls comme candidat socialiste à la Présidence, c'est la voie royale pour Jean-Luc Mélenchon. Et dans l'adjectif "royale" se cache une Ségolène qui non seulement est de coeur et d'esprit plus proche d'un Mélenchon mais qui aura en plus la volonté de venger son ex-conjoint Flamby qui n'a pas toujours été si fidèle et si solide que ça avec elle. Déjà le capitaine de pédalo lui collait aux fesses. Comme dans toute femme se cache une mère de famille qui protège d'abord les siens, elle ne laissera pas la Gauche se distraire avec un Manuel Valls atomiseur du père de ses enfants, un Valls qui ira en plus à l'échec avec le parti socialiste. Et comme l'ex-candidate socialiste à la présidence n'a pas non plus l'âme ancrée au centre de l'échiquier politique, elle reniera Emmanuel Macron comme possible alternative.

Un PS explosé, une Gauche recomposée. Et la révolution devient plus que jamais possible!

C'est écrit ici sur ce blog mais je pense ne pas être trop éloigné de ce qui va se passer dans les prochaines semaines. Le PS va réellement exploser et se reconstituer en deux forces d'attraction: une autour de Jean-Luc Mélenchon et la Gauche insoumise; l'autre autour d'un centre gauche avec à sa tête Emmanuel Macron.

Le Parti à la rose sent le sapin et finira dans un corbillard avec perte et fracas. Mais la révolution c'est aussi ça. Que l'on en pense du mal ou du bien. Les périodes révolutionnaires ne fonctionnent pas selon la normale chère à François Hollande.

Plus que jamais l'Europe risque l'expérience des extrêmes-droites avec la démission de Matteo Renzi en Italie. Alors, face à ce désastre possible, il nous faut une nouvelle aventure et des dirigeants qui nous éloignent de cet ultra-libéralisme nous jetant les uns contre les autres. La Gauche insoumise montre un nouveau chemin des possibles. 

Alors, il faut bien savoir plonger dans un océan inconnu et apprendre à nager après avoir assisté à la chute du Titanic pédalo socialiste.

Et une tournée générale de 49.3, patron! Merci!

 

 

Les commentaires sont fermés.