06/12/2016

"N'oubliez jamais de regarder vers le ciel, et non vers vos pieds"

Ce titre de blog est signé par un des plus célèbres scientifiques de notre temps.

Il s'agit de Stefen Hawking qui pense que l'être humain ne survivra pas au-delà de mille ans sur la planète Terre et qu'il doit se préparer à la quitter un jour.

J'aime bien Hawking comme beaucoup de monde sur la planète Terre. Mais j'aime un peu moins son pessimisme quoiqu'il nous impose à explorer l'espace, ce qui est bien en soi et pour les crédits accordés à la conquête spatiale.

Si j'aime moins cette vision pessimiste de l'humanité c'est qu'elle est à double tranchant. C'est un peu l'histoire d'un père ou d'une mère de famille à bout de souffle dans son couple et sa relation familiale et qui décide de rompre en cherchant l'air ailleurs pour éviter de s'asphyxier dans une relation toxique qui serait plus grave encore pour ses enfants s'il ou elle restait héroïquement au poste.

Hors, quand on arrête de faire l'effort de donner des bonnes conditions d'existence à son-sa conjoint(e) et ses enfants en pensant que de toute façon tout est foutu, on relâche tant de chose: l'amour, l'empathie, l'éducation des enfants, le respect mutuel que l'on se doit entre mari et femme. Si l'on ramène cela à l'échelle de l'Humanité, la pensée d'Hawking pourrait être interprétée comme une fuite en avant vers l'espace pour échapper à notre asphyxie terrestre dont nous sommes tous en partie responsable. Et, si l'on réfléchit encore plus loin, je me pose cette question: si l'animal humain a génocidé sa propre planète bleue et toutes ses espèces animales et végétales, mérite-il sa place sur une autre planète miraculeuse existant quelque part dans l'espace?

Cette question peut en amener une autre sur la vie extra-terrestre. Certains pensent (et je suis assez d'accord avec eux) que si les preuves de visiteurs venus d'ailleurs manquent alors que pleins d'indices visuels rapportés par des gens très sérieux (pilotes d'avion, observateurs rationnels et peu portés sur le n'importe quoi et la falsification) pourraient nous faire penser qu'une intelligence supérieur à la nôtre nous visite, pourquoi cette intelligence ne rentre pas en contact avec nous?

Et ma réponse est très simple. Comme cette intelligence sait tout sur toutes nos horreurs et nos guerres et qu'elle est absolument non-violente (preuve qu'elle ne nous attaque pas), elle ne peut que nous donner des petits signes de la main pour dire qu'elle existe mais qu'elle se manifestera qu'une fois notre harmonie (la fin de la révolution) trouvée (paroles mélenchoniennes autour du signe phi).

Donc, ma priorité personnelle serait de sauver notre sphère de vie malgré toutes nos horreurs et que nous sachions nous dépasser, nous projeter vers le haut, vers la beauté, l'amour, et la solidarité, pour réussir cet immense défi de rendre notre planète plus aimable et plus habitable à toutes les espèces qui vivent avec nous dans une sorte de symbiose, de bulle amniotique au sein de l'espace.

Alors je dis bien sûr oui à la formule de Stefen Hawking. Oui pour l'exploration de l'espace mais oui, encore plus, à la révolution sur Terre.

 

"N'oubliez jamais de regarder vers le ciel, et non vers vos pieds."

Voici le phi de notre défi collectif.

 

 

Les commentaires sont fermés.