13/12/2016

Faut-il être liké par des robots pour être quelqu'un?

Quelle nouvelle embarrassante pour tous les leaders politiques. Ils sont tous suivis par au moins 30% de faux amis sur leurs comptes Twitter et Facebook. Et cela irait même jusqu'à 70% pour le leader des Insoumis Jean-Luc Mélenchon http://www.challenges.fr/high-tech/la-verite-sur-les-faux-amis-des-reseaux-sociaux_33421

L'embêtant dans l'affaire c'est que l'article original date du mois d'avril 2015 et qu'il est remis au goût du jour par le site Agoravox ce jour, soit plus d'an et demi plus tard. Et pourquoi cela? Parce que Marine Le Pen ne paraît pas dans le tableau de chasse à côté de NKM, Mélenchon, Hollande, Sarkozy, comme étant la championne des "faux amis"?

Je ne sais pas quoi penser de cette reprise par ce site. D'abord être populaire ne signifie pas que l'on soit quelqu'un de bien. Hitler et beaucoup d'autres par le passé et aujourd'hui sont populaires. Ils n'étaient et ne sont pas forcément des personnes recommandables auxquelles on peut se fier et mettre aux postes les plus hauts de l'Etat par notre vote, donc en donnant notre like à la politique qui sera menée par la personnalité.

Ensuite, si des idiots et des idiotes pensent que plus on est reconnu sur Facebook et Twitter, plus on devient des personnes importantes dans la vie de tous les jours, c'est qu'ils et elles sont incapables de faire la part des choses entre futilités grotesques et personnes à l'originalité bienvenue et aux idées rafraîchissantes qui leur permettent de se démarquer du reste du monde.

Enfin, je ne vois pas l'intérêt d'être liké par des robots ou des personnes qui likent juste pour se faire de la thune. Donc je ne regarde jamais la popularité d'un article et son intérêt aux nombres de like ni même aux nombres de commentaires que cela suscite comme je ne m'intéresse pas aux politiciens et aux politiciennes en fonction de leurs likes sur leur page Facebook ou Twitter.

Cela devrait être la même façon de faire venant de n'importe quel(le) citoyen ou citoyenne. Nous ne sommes pas des robots qui suivons machinalement celles et ceux qui obtiennent le plus de like. Nous sommes des êtres humains avec notre intelligence qui likons éventuellement si quelque chose nous paraît particulièrement intéressant. Pour ma part, je recommande rarement un billet. Cela ne veut pas dire qu'il ne m'intéresse pas ou qu'il est mauvais. Cela veut juste dire que mon intérêt ne dépend pas forcément du like que je clique ou non à la fin de ma lecture.

La dictature du like ne m'aura pas.

 

Commentaires

Bonsoir Pachakmac enfin de sages paroles de votre part courage et bienvenue dans le club des non croyants
Tous ceux qui depuis 2007 ne boivent pas comme du petit lait tout ce qu'on peut lire sur Internet et encore moins ce qui se dit au niveau politique
De toutes manières les politiciens ont tellement pris l'habitude d'avoir des caméras collées à leurs basques qu'ils doivent en arriver à dire n'importe quoi !
Il a suffit que l'émission Tente millions d'amis pour sauver les animaux disparaisse du petit écran et le tour était joué ,on inventa trente million de faux amis pour redorer le blason de nombreux politiciens qui une fois pris au jeu de l'orgueil sont devenus aussi addictifs que tous ceux à qui ils donnent de sages conseils afin d' éviter les mêmes comportements cognitifs
C'est le monde à l'envers !
Très belle soirée

Écrit par : lovejoie | 13/12/2016

Les commentaires sont fermés.