21/12/2016

J'ai encore une valise à Berlin

 

S'il ne reste que toi

pour m'éloigner de cette loi

du médiatique barbare

qui ne fréquente pas ton bar.

 

S'il ne reste que toi

et peut-être un peu de moi

pour dire que l'amour

ne se cherche plus de détour

pour vivre et danser

au milieu des tombes.

 

Qui sont ces gens

qui prétendent gouverner le monde

avec leurs idées immondes?

Qui sont ces femmes et ces hommes

qui barricadent nos humanités

par petits secteurs bien délimités?

 

Ce sera toujours non au fascisme

non à leurs idées pures

qui dominent et écrasent

les plus faibles, les plus démunis,

les moins admis, les moins soumis,

les moins autorisés à donner leur avis.

Non à ces femmes et ces hommes

qui condamnent des millions

de femmes et d'hommes

pour le crime d'un seul

au nom d'une nationalité supérieure.

 

Il n'y a pas de nation supérieure.

Il y a des peuples qui partagent

une seule et même humanité.

 

Les murs n'apporteront pas la paix

mais apporteront les dictateurs.

Les dictateurs n'apporteront pas la paix

mais déclencheront les guerres totales.

Les guerres n'apporteront plus rien.

Elles mettront un point final

à notre Humanité.

 

20161117_083019.JPG

S'il ne reste que toi

pour m'éloigner de cette loi

du médiatique barbare

qui ne fréquente pas ton bar.

 

S'il ne reste que toi

et peut-être un peu de moi

pour dire que l'amour

ne se cherche plus de détour

pour vivre et danser

au milieu des tombes.

 

S'il ne reste que toi

et peut-être un peu de moi,

nous finirons sur une île

comme deux naufragés de notre monde.

 

J'ai encore une valise à Berlin.

Ich bin ein Reisender und sein Traum.

 

 

Les commentaires sont fermés.