26/12/2016

Le carnet noir s'allonge et les étoiles quittent la Terre...

Une de plus. Et cela fait déjà une de trop.

Je t'avais dit pourtant

que je voulais vivre en liberté

dans un monde libre.

 

Chassez la guerre,

elle reviendra au galop!

Chassez les intégrismes,

ils reviendront au galop!

Chassez les horreurs,

elle reviendront au galop!

 

Fais de mes mensonges

des réalités.

Fais de ma poésie

des actes de beauté.

Fais de mes mots

des gestes de bonne volonté.

 

Liberté.

Je veux vivre et mourir en liberté.

Liberté.

Il faut que j'écrive en ton nom.

Non! Non! Non!

Je sais que ton nom

ne s'écrit pas avec ton sang

et celui des innocents sur un mur.

Non! Non! Non!

Je sais que je donnerai ma vie

pour garder ton nom;

pour honorer ta vraie vérité;

pour respecter la beauté

des femmes sublimes

qui vivent dans mon film;

pour respecter le rire

de nos enfants violés

par nos crimes

nos guerres pour l'argent et la puissance,

nos enfants emportés dans la catastrophe

par nos cris de vengeance

et notre toute-puissance vaine et hideuse.

 

Liberté.

Je veux te redonner des ailes

pour que tu puisses voler

comme cet oiseau blessé

que l'humanité a torturé

en Syrie, en Irak,

au Yémen, en Libye,

en Ukraine,

et encore partout ailleurs

et encore jadis au Chili,

au Vietnam, en Yougoslavie,

au Cambodge, en Afrique,

en Amérique du Sud,

en Amérique du Nord

quand les amérindiens

ont été massacrés

par nos propres ancêtres.

 

Liberté, je veux te réinventer

l'espacité de mon coeur

qui bat pour les peuples

de toute la Terre.

Liberté, je veux te réinventer

une culture de la paix

qui sème ses graines

sur toutes les terres.

 

Pour que naissent encore des étoiles

et non des futurs criminels

quand nous faisons l'amour

à nos déesses.

Pour que naissent des enfants

qui grandiront dans la liberté

et la démocratie,

dans l'amour et la vérité

de la vie qui est chienne

mais aussi rebelle;

qui est belle

mais aussi parfois laide

parce que la vie

c'est un pieux mensonge

mais que la liberté

c'est la vérité.

 

Danse encore pour nous,

George.

Danse dans ton chalet des neiges

pour notre dernier Noël

avant l'amour.

 

Danse encore pour nous,

George.

Dans ton chalet des neiges

pour la paix universel

entre tous les peuples.

 

C'est mon voeux

adressé à toutes les étoiles,

les étoiles géniales et sublimes

qui nous ont quitté en cette année 2016.

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.