30/12/2016

SMIC, huit ans de stagnation; milliardaires et CAC40, l'envolée supersonique

Le mur du fric fait un nouveau bang en cette fin d'année.

Assourdissant. Tel un avion de combat qui vole à basse altitude et dépasse la vitesse du mur du son. On connaît le bruit. En tout cas, quand j'étais enfant, il arrivait parfois qu'un mirage helvétique franchisse ce fameux mur du son et cela faisait sursauter dans les chaumières.

Mais là, comme d'habitude, aucun bruit si ce n'est des comptes rendus tranquilles dans la presse. Il est normal que les milliardaires deviennent de plus en plus riches et de façon exponentielle et que la Bourse réussisse des records de performance alors que, ô l'énorme mensonge, l'économie mondiale est en crise depuis 30 ans et qu'il est donc normal que nous vivions dans un monde avec de plus en plus d'exclus et de pauvres dans nos pays riches...

Il y a ceux qui aiment les milliardaires parce qu'ils seraient à l'origine de la pompe à fric qui fait tourner le monde. Ils seraient donc notre poule aux oeufs d'or. Mais si l'on prend dans le sens logique de la production, ce sont les capacités de production, donc les ouvriers et les ouvrières au turbin, qui créent la richesse et non les milliardaires qui dirigent...

En France, le smic a stagné sous le quinquennat Sarkozy. Sous Hollande, le socialopathe, c'est idem. Pas d'augmentation réelle du salaire minimum.

Mais si les Français sont aussi intelligent qu'une oie américaine de Thanksgiving, ils voteront toujours mieux pour le Capital et contre leur propre intérêt ce qui débouchera, au stade ultime de la Chute, à la victoire du fascisme. Ce sera bientôt Le Pen ou Fillon. Les cheikhs milliardaires d'Arabie ont leur pendant en Russie, en Amérique, en Europe, et partout dans le monde. Mais ils paraît pourtant que les milliardaires sont notre poule aux oeufs d'or.

Passe-moi par ici la monnaie, mon ami milliardaire. Je ne provoquerai pas un attentat terroriste pour toi. Je ne serai pas non plus un de tes trolls. Je ne te soutiendrai pas aux élections démocratiques parce que tu es un aristocrate qui se fiche éperdument de la démocratie. Mais par contre, si t'es vraiment une brave poule aux oeufs d'or pour les ouvriers et ouvrières, tu pourrais faire un petit effort en soufflant à l'oreille d'Hollande et en lui disant quel drôle de président socialiste il est. Toi, avec tes milliards, serais-tu prêt à faire exploser le mur de ton propre cynisme en haussant le Smic de 30% dans tes entreprises françaises?

Peut-être alors je pourrais dire que t'es vraiment la gentille poule aux oeufs d'or qui se soucie du bien-être du peuple partout sur la planète Terre. En attendant, je ne me fie pas vraiment à celles et ceux qui défendent becs et ongles ses pauvres milliardaires contre les "populistes" du prolétariat.

 

Les commentaires sont fermés.