23/01/2017

A part Donald Trump, que se passe-t-il en Amérique?

Une révolution de l'amour va-t-elle avoir lieu sous Madonna autoproclamée grande prêtresse de la cause des minorités, des maltraités, des marginaux, des gens qui veulent faire autre chose de l'Amérique qu'une vaste opération "Catch up the pussy" de l'origine du monde? Vous rêvez! Nous sommes dans les paroles alternatives tenues par une milliardaire du show-bizz qui fait son show en défendant les Pussy Riot mais aussi le peuple américain et tous les marginaux au système. Gloire aux chanteuses révolutionnaires qui passent leur vie dans les 5 étoiles et leurs villas grand luxe accompagnée de luxure plutôt que de pauvres révolutionnaires en quête d'idéaux absurdes.

Les faits alternatifs démontrent également que Trump est plus populaire qu'Obama. Le plus chaplinesque de l'affaire c'est que c'est le pouvoir réel qui le dit et redit avec insistance. La vérité visuelle des caméras n'est pas la vérité. C'est un trompe-l'oeil et c'est Samsung qui a inventé une nouvelle fonction au smartphone Galaxy: la photo augmentée en direct. Apple, par contre, est Américain et produit Américain. La firme à la pomme utilisera donc l'invention de Samsung pour la détourner en faveur de l'Amérique. La réalité augmentée selon Trump profitera donc à l'Amérique et non à ce bâtard d'Obama à la botte des médias qui a quand même laissé sa gentille lettre à son successeur sur le bureau ovale avant de quitter le pouvoir.

Si on se réfère aux faits alternatifs selon Donald Trump, ce dernier devrait donc divulguer les propos de l'ex-président non en lisant la lettre devant les médias, ce dont il se refuse, mais à travers des messages subliminaux sur le fil de Twitter dont nous devrons deviner, petits malins que nous sommes, qu'ils feront référence à cette fameuse lettre d'adieu. Nous ne sommes plus dans l'ère et l'art oratoire d'Obama et de sa femme Michelle, nous sommes entrés dans l'ère et l'art divinatoire d'un gourou qui, au gré de ses caprices, va nous tenir des discours alternatifs pour contrer ceux de la vérité officielle délivrée par les médias. En fait de rebelle et de révolutionnaire en bonnet rose bonbon (Madonna en portait un noir en guise d'insoumission...), ce ne sera donc pas Madonna et les foules qui se sont pressées pour contester la personnalité de Donald Trump comme président des Etats-Unis, ce sera Donald Trump qui jouera le rôle et du pouvoir en place et de la contestation dans la rue. Gagnant sur tous les tableaux, le président imite la formule magique suisse, à l'image du parti UDC de Cristoph Blocher et du parti socialiste sans leader reconnaissable avec un pied dans le pouvoir et l'autre, fictif, hors du pouvoir. Comme ça, Trump peut développer à la fois la thèse de son immense pouvoir au peuple tout en déclarant qu'il est aussi l'antithèse du pouvoir en place qui serait, en fait, les médias tout-puissants à la botte des puissants tout-puissants qui délivrent une parole tronquée et au service des ennemis du peuple...

Plus populiste que ça, tu meurs! La bande de milliardaires qui constitue son gouvernement ne serait pas, en conséquence, le pouvoir absolu. Elle serait, dans la réalité augmentée trumpienne, la bande de guerrerios aguerris acquis à la cause révolutionnaire et devant se battre dans la pampa contre les mensonges du système tout en criant au renversement du pouvoir et pourchassés, par ce fait, du pouvoir!

Donald Trump est le Che Guevara des temps modernes. Il fera la guerre à la Chine et à l'Europe mais prônera l'amour et la solidarité des peuples dans le monde entier au nom de sa révolution patriotique. Il rendra encore plus pauvre une majorité de la population américaine et mondiale en jouant son rôle de milliardaire mais il sera l'Abbé Pierre de l'Amérique en donnant du travail payé à un balle de l'heure ce qui obligera le peuple à travailler quinze heures par jour. J'exagère, mais l'idée de base, c'est cela. Il prendra les femmes par la chatte sans demander leur avis mais sera fidèle à son épouse et à la cause des femmes et de leur émancipation. Il demandera à des prostituées, les meilleures du monde selon son pote Poutine, d'uriner sur le lit jadis occupé par les Obama mais il sera copain comme cochon avec les Obama dont Mélania vient d'offrir un cadeau luxueux permettant à Michelle d'entamer une embarrassante et curieuse danse devant les médias du monde entier.

Les papillons volent, la vie est belle, et les convenances entre gens de pouvoir n'ont jamais été aussi visibles et vulgaires qu'aujourd'hui.

Bon commencement dans l'ère Trump et de ses discours officiels alternatifs tenus par les milliardaires du monde entier. Yes, we scan the Revolution Donald Trump...

 

Les commentaires sont fermés.