27/01/2017

Pénélope et François, il pleut, il pleut bergère

Dans ma jolie cabane interlope

j'ai retrouvé ma Pénélope

au coin du feu.

Ce flambeau de mélèze

est bien balèze

et créera le grand malaise

au sein de la Vème République française

qui flambera devant toi

oh ma reine, ma Pénélope sans emploi.

 

Mon roi, mon joli roide,

nos blancs moutons paissent

sous la pluie qui tombe roide.

Nous avons puisé dans la caisse

du vilain roi Hollande,

La la Land,

pour réparer notre toiture

qui prend l'eau sous notre couverture.

 

Ma reine, ma jolie reine d'aventure,

je suis le roi de la droiture

et j'ai ma droite dure

qui gonfle le lit de la droite pure.

Je vais finir pendu sur le paddock

comme François Villon de Haddock.

Une petite dernière pour la route

et notre château de Moulinzart

finira aux enchères des 1789 barbares.

Te redonner tout mon amour sans doute

avant mon dernier emploi fictif de pendu

en haut de la plus haute branche fendue.

 

D'amour je t'aime ma Pénélope.

Ce sont tous de sacrées salopes.

 

Les commentaires sont fermés.