28/01/2017

1917-2017, un conte pour grands enfants insoumis

Il était une fois, dans une contrée qui respirait la nature, et les beautés d'un cirque rocheux qu'on nommait le Creux-du-van à cause de sa géologie en forme d'amphithéâtre greco-romain qui surplombait une rivière où cohabitaient plutôt mal que bien truites fario, hérons, et martin-pêcheurs, une forge au fil de l'eau qui fut abandonnée et jetée dans l'oubli d'un petit village.

Qui étaient les habitants de la forge? Nul ne le sait plus vraiment un siècle plus tard. Et pourtant... Un type un peu étrange, par un curieux hasard, fit quelques fouilles dans le lit de la rivière qui s'écoulait s'en faire de bruit dans les ménages du village. L'homme découvrit quelques cailloux qui lui firent d'abord penser à la chute d'un météore dont les restes furent charriés par la rivière lors de crues. Mais un professionnel le découragea bien vite sur son trésor. Non. Les cailloux n'étaient pas tombés du ciel. Ils étaient issus d'une forge.

Le mec, un peu déçu évidemment, se dit finalement que si ces pierres n'avaient plus rien de naturel mais travaillées grâce à la forge des hommes, elles avaient pourtant été modifiées par la nature sitôt le retour à la terre et délaissées des humains. C'est ainsi qu'il continua à chercher et qu'il trouva de plus en plus d'intérêts au butin que la rivière délivrait après des heures et des heures de recherches parmi les pierres.

Et ce qu'il trouva devint des pièces uniques de l'histoire locale patinées et modifiées en plus par un siècle d'exposition à l'eau, aux intempéries, aux changements de température et aux chocs entre les forces de l'eau et des pierres.

L'homme se disait que le musée locale du village, le plus vieux musée de suisse d'origine, allait être intéressé pour une investigation plus grande sur sa propre forge villageoise. Il prit donc langue par Internet avec une membre du comité, quelques photos à l'appui. Mais la dame ne daigna pas lui répondre, soit parce qu'elle pensa que le type lui racontait des balivernes et qu'il n'y avait rien à découvrir à deux pas de sa maison parce qu'elle avait l'habitude de se promener au bord de la rivière et qu'elle ne découvrait jamais rien d'étrange, soit parce qu'elle trouvait la découverte dénuée de tout intérêt. Le mec ne s'en formalisa pas. Il continua donc ses recherches en solitaire. Et si vous le croisez un jour au fil de l'eau en train de fouiller sous les pierres, alors ce sera sans doute lui le magicien qui a réinventé une histoire pour un petit village endormi et trop occupé par ses occupations. Le temps c'est de l'argent et il ne faudrait pas en perdre pour s'intéresser à ses propres ancêtres pas si éloignés que ça. Pour toi ou pour moi, qui une grand-maman ou un arrière-grand père forgeron de métier.

1917, c'est la boucherie des tranchées, le mouvement dada qui se met en branle, la révolution bolchévique. Ce n'est pas rien.

Je ne te parle pas de la situation de 2017. Tu la connais aussi bien que moi si tu perds ton temps à te cultiver chaque jour comme une fleur qui a besoin de son eau pour s'épanouir et devenir de plus en plus belle.

Tu le veux ce conte pour grands enfants insoumis?

Alors voilà. Tu le connais déjà. Mais j'en fais un Remix à la mémoire de Mix.

Il était une fois un petit Mélenchon Rouge qui appelait à chasser le grand-méchant loup du pouvoir. Tu connais déjà l'histoire. C'est celle de la citoyenne et du citoyen qui, par son travail, amène du miel à sa Mère-Grand qu'elle a mis au pouvoir par son vote. Chaque jour, le citoyen et la citoyenne demande à Mère-Grand:

- Oh Mère-Grand, tu portes une belle chemise et une si jolie cravate!

- C'est pour mieux te séduire mon enfant.

- Oh Mère-Grand, tu as une bien belle limousine devant la porte!

- C'est pour mieux t'impressionner mon enfant.

- Oh Mère-Grand, tu as de bien jolies petites filles dans ton lit!

- C'est pour mieux te donner l'envie de l'argent, mon enfant.

- Oh Mère-Grand, tes châteaux sont si vastes et ton yacht incroyable!

- C'est pour mieux te dominer et t'hypnotiser de mon regard mon enfant.

- Oh Mère-Grand, pourquoi avez-vous de si grands yeux et de si grandes dents?

- C'est pour mieux te dévorer, mon enfant!

Et le loup se jeta sur le Petit Mélenchon. Mais celui-ci très aguerri sur ce qu'allait lui répondre sa Mère-Grand esquiva d'un grand geste révolutionnaire. Mère-Grand tomba de son lit dans la rivière qui l'emporta avec elle jusqu'à la mer où elle fut mangée par les requins de l'océan. Ce fut la fin des requins  bancaires, de l'ère des dinosaures brutaux et dominants.

La météorite n'était pas tombée très loin. Il suffisait juste de la rapprocher de l'être humain et de son Histoire.

20170128_111506.JPG

Le Petit Mélenchon Rouge (créé en 1917, remis en forme vintage grâce à la nature et à un explorateur archéo en 2017, probablement plomb argentifère oxydé naturellement par l'eau, minium ou litharge utilisé(e) par les artistes peintres de l'époque, interdit aujourd'hui pour cause de saturnisme.

 

Les commentaires sont fermés.