23/02/2017

Bayrou dans la yourte Macron

Après avoir dégommé la ligne politique de Macron et son mouvement "En marche", François Bayrou a finalement fait le pari du rassemblement avec le candide candidat ni droite ni gauche. 

Il avait fait le choix Hollande en 2012 après son échec du premier tour. On connaît la suite. La France a pédalé dans le yaourt. Désormais, elle pédalera sous la yourte Macron si la France insoumise échoue. Car on voit mal Le Pen passé au second tour. Quoique. Les Fillonistes s'absentant du second tour pour aller à la pêche et les jeunes pousses insoumises refusant de se rendre au carnaval pour élire des faux nez qui ne savent pas ce que c'est la culture française mais qui connaissent par coeur la mondialisation de la finance et la cuisine fast-food universelle, et nous voilà avec un bon 30% d'abstentionnistes et une Marine Le Pen triomphante...

Après cela, on n'imagine même pas ce que deviendra la France sous le règne du Front National.

La Révolution Macron n'aura pas lieu. On prend les paris. Ce sera encore et toujours la finance triomphante, le pas de charge aux trompettes des multinationales et la souveraineté industrielle du pays bradée aux noms d'intérêts supérieurs qui ne seront plus ceux des populations locales mais ceux des géants milliardaires. Et demain, les Français et Françaises paieront aussi de grosses indemnités à des firmes étrangères dont les Français n'auront pas voulu l'implantation chez eux.

Un seul mouvement s'oppose à ce scandale-là. Et ce mouvement, c'est la France insoumise qui l'incarne...  Une France insoumise qui s'oppose aux menottes que la finance veut nous imposer à tous et toutes.

Macron-Bayrou, un bateau qui bat pavillon Cap Carnaval. Pour arriver à ce résultat de février, Hollande aurait tout aussi bien pu faire l'affaire.

Cinq ans, cela n'a pas suffit à François Bayrou pour ouvrir les yeux et dire non à la toute-puissance de la finance qui veut asseoir définitivement son pouvoir et ses guerres sur le monde.

20170223_080927.JPG

Culture G

(signature du papillon)

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.