16/03/2017

Nicolas Sarkozy se prépare à un retour impérial

Tapi dans son coin, le verbe haut, l'élocution assassine, il parle avec agilité de la mort et de l'oraison funèbre que François Fillon se prépare à lui-même.

Nicolas, c'est plus fort que lui, est sûr de son destin de "Come back Kid" à la présidence de la France. Mais pour cela, la France doit tomber encore plus bas, se désintégrer, partir en guerre civile, et faire des morts, des centaines, voir des milliers de morts...

Revenir tout en haut par l'espoir d'une France tout en bas... C'est hallucinant cette vision apocalyptique de son pays par Nicolas Sarkozy. Et cela en dit long sur ses ambitions et sa vanité d'être l'homme providentiel qui sauvera la nation. Il n'a pas un mot pour l'espérance et l'expérience révolutionnaire représentée par la France insoumise. Pour lui, ces gens-là sont la chienlit qui ne peut porter que de la mauvaise graine en elle. De mépris total il porte à tout ce qui voudrait apporter plus de chances et d'égalité pour tous les citoyens et citoyennes et une atmosphère moins étouffante, moins polluée, moins cynique.

"Dans deux ou trois ans, quand cela sera le chaos". Pense-t-il que Le Pen va passer et imagine que les feux de la violence vont s'allumer partout en même temps que l'Europe tombera? Pense-t-il à Macron qui subira tous les blocages à droite, à gauche, et au centre, et qui restera paralysé dans sa mélasse institutionnelle avec des soutiens de moins en moins appuyés comme ceux de François Hollande qui a finalement subi le sort qu'il méritait pour tous les parjures et les trahisons qu'il a commis envers son camp? En tout cas, il ne dit pas qui sera Président(e) selon lui. Mais tous, sans exception, conduiront la France au chaos.

Et alors? Quand lui était au pouvoir, qu'a-t-il fait pour éviter la chute et le chaos du pays? Monsieur Sarkozy a trempé dans le bain de ses propres affaires sans jamais se considérer coupable de quoi que ce soit. Il n'a bien sûr pas fait payer le mariage de ses enfants par le Sénat, donc le peuple français, comme ce François Fillon. Il a quand même joué dans le scénario du bal des pendus de la République et pour cela il est inéligible selon les voeux de la VIème République proposée par la France insoumise.

Imagine-t-on combien d'années encore la France dirigée par des gens qui se comportent comme des parrains de la mafia? Imagine-t-on combien d'années les petits caïds et les grands caïds soumettront la France à ce régime où la loi du plus fort contraint les plus faibles à se soumettre et à se taire dans les quartiers des banlieues comme dans les arcanes de l'Elysée? Nicolas Sarkozy ne veut pas du chaos. Il en fait partie intégrale. Nicolas Sarkozy est la Catastrophe et il l'aime et la désire encore et encore. Histoire de mettre son grappin d'empereur des temps modernes et de continuer à diriger la France comme un parrain de la mafia.

Passons à la VIème République, les gens. Histoire d'essayer de faire autre chose de la France et du monde qu'un vaste cloaque où toutes les mafias et le fric l'auront emporté sur toutes les valeurs démocratiques.

 

Commentaires

Bonjour l'exagération délétère ! Malgré votre haine personnelle et ne vous en déplaise les Français iront le chercher ! Sa seule erreur est de ne pas s'être imposé quand il le fallait mais les juges et les medias aux ordres ont tout fait pour l'en empêcher, on ne va pas lui reprocher tout et le contraire , on l'a déjà accusé de tout et de n'importe quoi et il collectionne les non lieux ! Il restera et redeviendra sans doute un jour notre plus grand Président !

Écrit par : Claudia Convard | 16/03/2017

Bonjour Claudia. Eh bien, qu'ils et qu'elles aillent le repêcher. C'est votre droit le plus strict. Mais ça ne m'enlèvera pas l'idée que le monde d'aujourd'hui, pas seulement la France, est dirigée par une élite qui se comporte comme les mafias sinistres et que si des petits caïds exercent leurs droits de domination dans les banlieues parisiennes et partout dans les grandes villes de France, c'est qu'ils sont à l'image des grands caïds républicains qui s'en mettent plein les fouilles. C'est pourquoi la République se casse la gueule. Désolé.

Notez bien que j'ai soutenu Nicolas Sarkozy à l'insu de mon plein gré en 2012 pour faire barrage à une France dirigée par un François Hollande loin du socialisme tel que je me le représente. Donc je n'ai pas de haine du personnage. Sauf une lucidité féroce du monde sur le monde des affaires et des combines. Mais je sais bien que mon caractère entier débecte une grande majorité de personnes. Donc je sais les raisons de ma solitude...

Bonne chance à vous et à la France de Nicolas Sarkozy si celle-ci devrait resurgir un jour. Pour ma part, et si cela devait arriver, il y aura longtemps que j'aurai quitté le monde de l'écriture sur ce blog. Je ne veux plus être le pantin de régimes qui ne me respecte pas et ne respecte pas une foultitude de personnes.

Écrit par : pachakmac | 16/03/2017

Les humoristes vont pouvoir s'en donner à cœur joie ,la politique d'aujourd'hui semble n'exister que pour alimenter le fond de commerce des amuseurs publiques

Écrit par : lovejoie | 18/03/2017

Les commentaires sont fermés.