22/03/2017

Avec "Le Temps" tout fout le camp et arrive la Révolution

Quelle (bonne) surprise de voir une chroniqueuse du Temps se réjouir de l'excellente prestation de Jean-Luc Mélenchon face à ses adversaires du Grand Débat.

Mais qui pensait que le leader de la France insoumise allait s'écraser comme un flan lors de ce rendez-vous? Personne de sensé parmi les gens qui le suivent avec attention depuis longtemps ou quelques mois. Parce que si l'on s'accroche à notre temps et que l'on suit l'actualité de la France mais du monde en général aussi, nous savons que Méluche est dans la right line, pour faire horreur à la langue de Molière mais aussi au néolibéralisme qui ne supporte qu'un homme de gauche lui vole même sa langue préférée.

De là à penser que le grand quotidien romand libéral Le Temps fasse l'éloge du révolutionnaire sous la plume de Marie-Pierre Cenecand, alors là on ne sait plus trop bien si le temps des cerises va arriver tout de suite ou dans deux mois.

Si la presse suisse vire sa cuti avant la presse française, alors c'est sûr, la France insoumise va aller à la victoire. Parce qu'on sait que les Suisses, en tennis, sont actuellement imbattable par les Français depuis l'avènement de deux grands champions. Et les Suisses sont bien obligés de suivre et de s'inspirer des coups de maître de Federer et Wawrinka pour écrire leur littérature. Les journalistes comme les simples citoyens et citoyennes. On a l'excellence que l'on mérite finalement et les champions modestes que l'on sait bien que côté succès et argent ils montent à des hauteurs stratosphériques...

Jeu, set, et match, Jean-Luc Mélenchon. Encore 50 jours pour remporter le Grand Chelem présidentiel et devenir le grand sachem de la Révolution française 2017 fumant le calumet de la paix avec la Russie, l'Europe, et l'Amérique...et surtout avec tous les Français et Françaises. Hummm. Il y aura beaucoup de fumée et de feu dans cette histoire de la Révolution mais ce sera un feu de passion et d'amour.

Vive les saisons, vive Mélenchon!

Cette année, l’hiver a filé sans vraiment se manifester, regrette notre chroniqueuse. Heureusement, lundi soir, Mélenchon et son discours radical administré avec un sang-froid royal, a relevé le niveau côté frissons.

la suite c'est ici:

https://www.letemps.ch/opinions/2017/03/21/vive-saisons-v...

 

Les commentaires sont fermés.